ActualitésGardPolitique

RÉGIONALES La secrétaire d’État Sarah El Haïry en visite à Nîmes : « S’il y a de la colère, venez débattre »

Sarah El Haïry, secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, était à Nîmes ce dimanche pour soutenir la liste gardoise "Nouvel élan occitan". (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Après Toulouse hier et toujours dans le cadre des élections régionales, la secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, Sarah El Haïry, a fait un arrêt à Nîmes ce dimanche, pour soutenir la liste gardoise "Nouvel élan occitan".

Le compte à rebours est lancé. J-7 avant les élections régionales qui se dérouleront en même temps que les départementales. À une semaine du scrutin donc, Sarah El Haïry est venue jusqu'à Nîmes - une nouvelle fois, souvenez-vous au mois d'avril elle avait rencontré les bénévoles de la protection civile à la résidence Domitys Sophia, ceux de la banque alimentaire à Nîmes et avait visité le centre socio-culturel Escal - pour soutenir la liste gardoise "Nouvel élan occitan", accompagnée entre autres du député Philippe Berta. La secrétaire d'État en charge de la Jeunesse et de l'Engagement a notamment souligné le dynamisme et l'engagement de l'équipe menée par le candidat La République en marche, Jérôme Talon. Une équipe "de la majorité présidentielle assumée, avec des gens différents, aux parcours différents mais qui ont des projets communs", a-t-elle précisé. Au niveau régional, c’est le maire de Balma - ex-membre du parti Les Républicains -, Vincent Terrail Novès, qui est candidat à la présidence de l’Occitanie.

Jérôme Talon, tête de liste "Nouvel élan occitan", Barbara de Vos, présidente du MoDem gardois, la secrétaire d'État, Sarah El Haïry et le député Philippe Berta. (Photo : Stéphanie Marin/ObjectifGard)

Parmi les sujets abordés par Sarah El Haïry, la jeunesse bien sûr sous l'angle de l'emploi, de la formation "avec zéro dogmatisme mais des opportunités" a-t-elle ajouté en appelant au rassemblement et à l'ouverture aux débats. Le développement économique mais aussi de la filière tourisme "à l'échelle du territoire", a insisté le député Philippe Berta, ont également été évoqués. Jérôme Talon assis à côté de Barbara De Vos, présidente du MoDem gardois en deuxième position sur la liste, a poursuivi : "Si on veut réussir le pari du tourisme, il faut aussi réussir celui du transport pour permettre aux touristes de rayonner sur l'ensemble du territoire."

Quant au Rassemblement national et sa position dans ces élections, la secrétaire d'État a répondu : "Je ne céderai jamais au défaitisme", opposant "un projet d'espoir" porté par la liste "Nouvel élan occitan" au projet du RN qui selon elle est "une punition pour la jeunesse". "Je comprends qu'il y ait de la colère, l'envie d'un changement. Mais s'il y a de la colère, venez débattre. Les équipes sont sur le terrain, disponibles. Il ne faut pas de vote de colère". À noter la présence ce dimanche lors de cette conférence de presse, de Valérie Rouverand (LREM) candidate aux Départementales sur le canton de Nîmes 3 accompagnée de Pierre-Édouard Thibaud.

Stéphanie Marin

>> À lire aussi : RÉGIONALES. La liste de la majorité présidentielle avance ses propositions.

Articles similaires

Un commentaire

  1. LREM n’a pas conscience du rejet qui l’attend. Surtout avec à sa tête J Talon. Non pas l’homme mais celui que cumule allègrement (ville, agglo et pourquoi pas au Conseil Régional !). Et surtout pour quoi y faire ?
    Maintenant l’ambition de ce monsieur devient démesurée et portera atteinte localement pour les élections locales à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité