Politique

DÉPARTEMENTALES Pierre-Édouard Thibaud accompagne Valérie Rouverand sur le canton de Nîmes 3

Hadrien Daumas, Valérie Rouverand, Pierre-Edouard Thibaud et Marie-Anne Commeinhes sont les candidats La République en marche sur le canton de Nîmes III (Photo Corentin Corger)

Élue d’opposition à la ville de Nîmes et co-référente de La République en marche dans le Gard, Valérie Rouverand est candidate sur le canton de Nîmes 3 pour les prochaines élections départementales des 20 et 27 juin. Elle sera accompagnée de Pierre-Édouard Thibaud. 

Après Laurent Burgoa, pour Les Républicains et Vincent Bouget, pour l’union de la Gauche, c’est Valérie Rouverand qui a officialisé cet après-midi sa candidature pour les prochaines élections départementales. Un casting de stars qui se présente sur ce canton de Nîmes 3 auquel il faut rajouter Abderzak Berkani du Rassemblement national. C’est avec Pierre-Édouard Thibaud, issu de la société civile, que l’élue d’opposition de la ville de Nîmes se lance dans cette nouvelle aventure.

« Je ne vis pas de politique et je n’ai aucune ambition en politique. J’ai un ancrage local. Ce qui m’intéresse c’est la vie des Nîmois et faire au mieux pour l’améliorer », a commenté ce chef d’entreprise âgé de 33 ans. Un binôme qui était présent ensemble sur la liste d’Yvan Lachaud lors des dernières élections municipales. « C’est la suite logique d’être élue au Département pour développer des compétences similaires à celles que j’avais lors de mon mandat local à l’Éducation et montrer aux gens que c’est une collectivité de proximité », commente la co-réferente de La République en marche dans le Gard.

Hadrien Daumas et Marie-Anne Commeinhes en suppléant

C’est avec le logo et le soutien du parti présidentiel que Valérie Rouverand se présente sur ce canton de Nîmes 3 où la lutte s’annonce compliquée face au candidat sortant et à la surprise des dernières élections municipales. « C’est un canton à plusieurs facettes avec notamment le centre-ville de Nîmes. J’y travaille et je vois l’engagement des associations dans les quartiers en difficulté, les logements insalubres, l’insécurité et une mixité qui ne marche pas toujours. C’est un travail qu’il faut mener au quotidien », détaille-elle pour justifier sa candidature.

« Je constate aussi dans mon activité, qu’il faut créer de la formation en adéquation avec le besoin des entreprises », complète son colistier. Les suppléants de ce duo sont Marie-Anne Commeinhes issue de la société civile et Hadrien Daumas, âgé de 22 ans et membre d‘Agir. Le parti de la majorité devrait présenter des candidats sur 30% des 23 cantons gardois. Ce soir Valérie Rouverand et Jérôme Talon devaient se retrouver pour acter les dernières candidatures. Elles devraient être annoncées dans les prochains jours…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité