Bagnols-UzèsÉducationEnvironnement

LIRAC Premier bilan positif pour la forêt école

En mai dernier, lors d'un atelier à la "forêt école" de Lirac (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Ce mardi, lors de la restitution du travail des écoliers de Lirac sur la forêt (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La commune de Lirac a fait partie durant cette année scolaire des sept premières de France à initier le programme « Dans 1 000 communes, la forêt fait école » avec son école communale. 

Un programme initié par la Fédération nationale des communes forestières dont le maire de Lirac, Cédric Clemente, est le représentant local en tant que président de l’association des Collectivités forestières du Gard. Alors dès que le dispositif a été lancé, la mairie, qui possède de nombreuses parcelles de forêt, en a mis une entre les mains des élèves de CE2, CM1 et CM2 de l’école communale et de leur enseignante Nadia Schnell-Warin. 

C’est sur leur parcelle que les élèves ont découvert la multifonctionnalité de la forêt : « elle a un rôle économique, un grand rôle environnemental et de biodiversité, ainsi qu’un rôle social dans le cadre de la promenade », présente Cédric Clemente. Et à Lirac peut être plus qu’ailleurs en France, un focus particulier a été mis sur le risque incendie, « un enjeu majeur qui va s’accentuer avec le réchauffement climatique », ajoute le maire. 

Tout au long de l’année, les écoliers ont eu droit à des interventions de l’Office national des forêts, de la Direction départementale des territoires et de la mer, de la Fédération départementale des chasseurs pour parler biodiversité et des pompiers pour le risque incendie. Les enfants ont ensuite réalisé plusieurs exposés sur ces thématiques. 

Un travail salué ce mardi par le président de la Fédération nationale des Communes forestières, Dominique Jarlier, le député Anthony Cellier, la sénatrice Vivette Lopez et la préfète Marie-Françoise Lecaillon. La secrétaire d’État chargée de la biodiversité, Bérangère Abba, a quant à elle adressé un message vidéo aux écoliers de Lirac pour saluer « cette belle initiative. » Une initiative qui « répond à une demande diffuse d’explications sur la forêt qui remonte des territoires », note Dominique Jarlier.

Une convention encadrant le dispositif a été signée en présence de la préfète Marie-Françoise Lecaillon, du député Anthony Cellier, de la sénatrice Vivette Lopez, du président de la Fédération national des communes forestières Dominique Jarlier, du maire Cédric Clemente et de l'enseignante Nadia Schnell-Warin (photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’idée est donc de la faire découvrir aux enfants, de les sensibiliser aux risques et de favoriser les échanges, les écoliers de Lirac ayant échangé sur la forêt toute l’année avec des écoliers québécois, « car nous sommes tous sur la même planète », rappelle le président de la Fédération nationale, qui compte sur le fait que « ce sont les enfants qui vont éduquer les parents », notamment sur le risque incendie. « Ils seront de merveilleux ambassadeurs pour notre forêt », estime l’enseignante Nadia Schnell-Warin. 

Le député Anthony Cellier, après avoir à son tour félicité les élèves, rappellera le rôle de la forêt dans la lutte contre le réchauffement climatique. La préfète Marie-Françoise Lecaillon insistera quant à elle sur le risque incendie, en rappelant que « tout le monde peut y faire quelque chose. » À commencer par les enfants. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité