ActualitésSports Gard

SPORT Accord sur l’égalité homme femme : une signature « historique » pour David Tebib

David Tebib s'est rendu au ministère des Sports pour signer cet accord (Photo ministère des Sports)
Le Nîmois David Tebib, président de l'ANLSP, a côté de Roxana Maracineanu, ministre des Sports (Photo ministère des Sports)

En tant que président de l'Association nationale des ligues de sport professionnel (ANLSP), David Tebib a signé un accord "historique" sur l'égalité homme femme dans le sport, initié par la ministre des Sports Roxana Maracineanu. 

Ce mercredi 30 juin 2021, les plus hautes instances du sport français se sont réunies à Paris pour signer les termes d’engagements forts pour une égalité entre les femmes et les hommes dans le sport. Initié par Madame la ministre des Sports Roxana Maracineanu, cet appel a été suivi et soutenu par le Nîmois David Tebib en tant que président de l’Association nationale des ligues de sport professionnel (ANLSP).

Brigitte Henriques, nouvelle présidente du CNOSF, Marie-Amélie Le Fur, présidente du CPSF (Comité paralympique et sportif français), Philippe Diallo, président du Cosmos (Conseil social du mouvement sportif) et Robins Tchale Watchou, président de la Fnass (Fédération Nationale des Associations et Syndicats de Sportifs) ont également ratifié cet accord. 

Ce dernier a pour but de promouvoir le leadership féminin et l’égalité des sexes dans les modèles de gouvernance, prévenir et répondre à la violence fondée sur le sexe, combler l’écart d’investissement dans le sport féminin et promouvoir l’égalité des chances sur le plan économique pour les femmes et les filles. Mais aussi promouvoir la participation égale des femmes et leur représentation sans préjugé dans les médias et d’assurer l’égalité des chances pour les filles dans les domaine du sport, de l’activité physique et de l’éducation physique.

Personne référente et "plan féminisation"

Pour parvenir à ces objectifs, des actions de communication seront mises en place auprès du grand public pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport. Une personne référente sera nommée dans chacune des institutions en charge des sujets liés à l’égalité entre les hommes et les femmes.

La définition et la mise en œuvre d’un "plan féminisation" seront établis au sein de chaque institution, fixant des priorités d’actions, des échéances et un calendrier de mise en œuvre.

"Je tiens avant toute chose à saluer l’initiative et la pugnacité de Madame la ministre qui est à l’origine de cet accord. Le sport est un moyen de promouvoir dans la société des valeurs fortes, et ici, de contribuer à plus d’égalité pour les femmes et les filles d’ici 2025. En tant qu’acteur du sport en France, je souhaitais m’engager, avec mes collègues des autres institutions, de manière solidaire et ensemble, à des actions concrètes et opérationnelles pour améliorer l’égalité entre les hommes et les femmes dans le secteur sportif. Cette signature est historique et marque le début d’un changement fort de la société sur ces questions fondamentales", a réagi David Tebib.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité