Bagnols-UzèsÉducation

BAGNOLS/CÈZE Résultats du baccalauréat : y’a d’la joie !

Sophie Bejean au Lycée Albert Einstein pour les résultats du baccalauréat (Académie de Montpellier)
Sophie Bejean, rectrice de l'académie de Montpellier, au lycée Albert-Einstein de Bagnols-sur-Cèze en compagnie d'Anthony Cellier et Jean-Yves Chapelet. (Académie de Montpellier)

Sophie Bejean, la rectrice de l’académie de Montpellier était en déplacement à Bagnols-sur-Cèze, au lycée Albert-Einstein pour la découverte des résultats du baccalauréat 2020-2021.

Il était un peu plus de 10 heures, ce mardi 6 juillet 2021 lorsque les premières larmes ont coulé et les premiers cris de joie se sont fait entendre dans la cour du lycée Albert-Einstein. En effet, les résultats étaient affichés sur des panneaux. Pour l’occasion, la rectrice de l’académie accompagnée par Anthony Cellier, le député de la 3e circonscription du Gard, Jean-Yves Chapelet, le maire de Bagnols-sur-Cèze, et Jean-Christian Rey, le président de l’Agglo, avait fait le déplacement.

La part du contrôle continu étant importante il n’y avait que peu de doutes quant à l’issue de ces résultats pour la majorité des lycéens. Comme Simon élève de TG7 "mathématiques physique" qui, avant même la parution des résultats savait qu’il avait obtenu son bac avec mention. Le taux de réussite, qui avait atteint les 95 % en 2020 au niveau national, devrait être une nouvelle fois battu cette année. Plusieurs enseignants interrogés ont fait part de leur « bonheur de retrouver les élèves en nombre au lycée » et de « revoir ces scènes de joie ». Quelques parents étaient également présents aux côtés de leurs enfants pour découvrir ces résultats tant attendus.

Lors d’un entretien, Sophie Béjean s’est dite « très heureuse de voir le plaisir des lycéens présents en ce jour si particulier qui marque la fin de leur scolarité ». Elle n’a pas manqué de souligner la « chance que représente le maintien des écoles ouvertes en France » malgré le contexte sanitaire. En effet, les lycées français n’ont fermé que deux semaines là où ailleurs en Europe, ils ne sont restés ouverts que six semaines.

Le baccalauréat 2021 a été adapté puisqu’il ne s’appuyait que sur 18 % d’épreuves terminales et 82 % de contrôle continu. Ces « aménagements étaient nécessaires », selon la rectrice de l’académie et ils viennent renforcer les autres mesures telles que l’ajout d’un sujet supplémentaire en philosophie ou la réduction du nombre de textes à maîtriser en français.

La rectrice d’académie a également tenue à remercier les 2 000 enseignants et 1 000 jurys qui ont œuvré à la bonne tenue de ce baccalauréat et qui ont permis d’harmoniser les notes obtenues par les élèves. Les jurys ont travaillé d’arrache-pied pendant une semaine afin que les notes affichent une certaine cohérence.

Rémi Fagnon

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité