ActualitésBagnols-Uzès

LAUDUN-L’ARDOISE Le 1er Régiment étranger de génie change de chef de corps

Le général Burkhard, le général Béchon et le colonel Fleuret ont revu les troupes. (photo 1er REG)

Après deux ans au commandement du 1er Régiment étranger de génie, le colonel Antoine Fleuret a laissé le flambeau au colonel François Perrier. Celui-ci a pris l'a remplacé ce mardi 20 juillet, à l'issue de la cérémonie de passation, organisée en grandes pompes au quartier du Général Rollet.

La cérémonie présidée par le chef de l'état-major de l'Armée de Terre, le général Burkhard, a débuté à 10h30 par la revue des troupes par les autorités militaires. Les anciens chefs de corps, puis les autorités sont ensuite allées saluer le drapeau. Parmi elles, Iulia Suc, sous-préfète, Pascale Bories, conseillère départementale et maire de Villeneuve-lez-Avignon, Yves Cazorla, maire de Laudun-l'Ardoise, et Brigitte Vandemeulebroucke, maire de Carsan et vice-présidente à l'Agglomération du Gard rhodanien.

Les autorités sont venues saluer le drapeau. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Après la remise de huit décorations aux légionnaires, a eu lieu la passation. En préambule, le parcours du colonel Fleuret a été retracé. Il est décrit comme "un homme ayant occupé toutes les fonctions" comptant pas moins de sept déploiements en opérations extérieures (Barkhane, Gabon, Sénégal, Liban, Côte d'Ivoire et République centrafricainen, ndlr). "Sous son commandement, le 1er REG s'est illustré pour sa rigueur, sa robustesse et son efficacité", affirme le général Bechon, commandant de la 6e brigade légère blindée. Le colonel Fleuret devient maintenant chef de l'État-Major de la légion étrangère à Aubagne.

La cérémonie s'est conclue par le défilé militaire. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Il laisse sa place au colonel François Perrier. À l'issue de ses études militaires à Saint-Cyr, ce dernier a choisi de servir l'arme de génie. Après sa formation de chef de section à Angers, il avait déjà été affecté au 1er REG et avait pris le commandement d'une compagnie. Il a effectué 5 missions en Opex. S'en est suivi un brillant parcours avec plusieurs distinctions (chevalier de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du mérite), qui l'a mené jusqu'à devenir la "plume" du chef de l'état-major de l'armée de Terre de mai 2019 à mai 2021. Année où il a été promu colonel. Il est maintenant le chef de corps du 1er REG. Vous pourrez retrouver son portrait jeudi matin sur Objectif Gard.

Les pionniers, emblème de la Légion étrangère, étaient en tête du défilé. (photo 1er REG)

Marie Meunier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité