Faits DiversGardNîmes

NÎMES Tirs de mortier contre la police… qui sécurise l’intervention des pompiers

Mardi, vers 17h, un feu de broussailles a nécessité l'intervention des soldats du feu dans le quartier de Pissevin, au pied de l'immeuble qui abrite la cité universitaire de Nîmes.

Comme à chaque fois que les pompiers interviennent dans les quartiers sensibles, la police vient sécuriser le site. Et hier, alors que l'incendie était pris en charge par les secours, les policiers qui avaient coupé la route ont été pris pour cible par des tirs de mortier. Il n'y a pas de blessé mais un adolescent, âgé de 17 ans, a été arrêté par la police. Il a été placé en garde à vue. Il était déjà impliqué pour des faits similaires la semaine dernière à Pissevin. L'adolescent nie catégoriquement sa participation à cette action visant les forces de l'ordre. L'incendie, lui, a été rapidement maîtrisé.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité