Nîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE VIDÉO Pascal Plancque : « Un point comme ça a toujours de la valeur »

Pascal Plancque, en conférence de presse d'après-match (Photo Corentin Corger)

Après le match nul 1-1 à Bastia, Nîmes Olympique a marqué son premier point de la saison à Furiani. Satisfait de la performance de ses joueurs, Pascal Plancque se réjouit de ce point pris mais regrette le manque d’arguments offensifs de son équipe. 

"C’est assez mitigé. Clairement, on aurait pu repartir avec les trois points mais on n’a pas bien négocié le début de la deuxième période", tels sont les premiers mots de Pascal Plancque au moment de se présenter en conférence de presse d’après-match. Un coach qui se réjouit de ce premier point obtenu cette saison et qui souligne la prestation correcte de ses joueurs : "on a un peu plus de certitudes après ce match. Les joueurs ont été combatifs et organisés. Ils ont répondu présent dans les duels. Sur un terrain où il est toujours difficile d'en prendre, un point comme ça a toujours a de la valeur, il ne faut surtout pas cracher dessus."

Dans un contexte où le Sporting célébrait son retour dans le monde professionnel qui plus est devant 8 600 spectateurs, l'entrée en matière n'était pas évidente. Le fait de ne pouvoir compter actuellement qu'un sur seul attaquant limite les velléités offensives des Crocos. "La première période laissait espérer autre chose mais on a manqué d’arguments offensifs. Même si on ne subissait pas trop, on avait du mal à se créer des occasions de but, c'est ce qui nous a empêché de prendre les trois points aujourd’hui", argumente l'entraîneur nîmois.

"La notion d’amplification n’est pas un argument valable"

Ce dernier est également revenu sur la première apparition dans le monde professionnel du jeune Léon Delpech (18 ans) et la première titularisation de l'attaquant Mahamadou Doucouré (21 ans), entré en jeu à quatre reprises la saison dernière. "Mamad" a été très généreux dans l'effort, il a posé beaucoup de problèmes à la défense de Bastia. Il a une marge de progression notamment de faire plus de bons choix après ses dribbles. Ce n'était pas un match facile mais Delpech a répondu présent. C'est un gamin sur lequel on compte issu du centre de formation. "

De quoi aussi évoquer la performance de Lamine Fomba, buteur et indispensable au milieu de terrain pour couper les actions bastiaises. "Il est sur la lignée de sa deuxième partie de saison dernière", confie son coach. Pour terminer, les journalistes présents ont forcément fait réagir Pascal Plancque sur le penalty non sifflé en fin de rencontre sur une faute pourtant claire dans la surface sur Benrahou. "J’ai reçu de nombreux messages où on m'indiquait qu'il y avait faute. L'arbitre me dit que Yassine amplifie. Mais ce qui compte c'est qu'il y est faute, la notion d’amplification n’est pas un argument valable. C’est un épiphénomène," conclut-il. Place désormais à Dijon, samedi prochain à 15h, pour le premier match de la saison au stade des Costières.

Réaction en vidéo :

Corentin Corger

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité