Bagnols-UzèsEconomieSanté

GARD Atteinte d’endométriose, elle crée une recette de thé pour se soulager et la commercialise

Pauline Castillo a lancé sa société "Niwa Tea" en 2018. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Pauline Castillo est originaire de Villeneuve-lez-Avignon et de Rochefort-du-Gard. À 16 ans, on lui a diagnostiqué une endométriose, une maladie touchant les femmes, difficile à vivre au quotidien qui provoque de très vives douleurs au bas ventre. Comme son corps supportait de plus en plus difficilement le traitement, elle s'est tournée vers les plantes pour se soulager.

Quand on a mis un mot sur ses maux, Pauline Castillo a eu un choc. Endométriose. Dans son malheur, elle a quand même la chance d'être diagnostiquée tôt, à une époque où cette maladie est encore très méconnue et pas du tout médiatisée. En France, il faut en moyenne 6 à 10 ans pour poser un diagnostic. La douleur pendant les règles reste quelque chose de normalisé et d'intériorisé, au point que la souffrance de certaines femmes est sous-estimée.

"Mes parents m'ont toujours cru quand je leur disais que j'avais mal. Ils m'ont emmenée voir beaucoup de spécialistes. Quand le diagnostic est tombé, ça a été un soulagement, mais aussi très dur à encaisser", retrace la Gardoise. Les crises de douleurs empoisonnent son quotidien : "Des fois, j'ai presque envie de m'ouvrir le ventre plutôt que de subir la douleur."

"Un équilibre entre apaisement et regain d'énergie"

Elle doit alors suivre un traitement allopathique lourd, à base de morphine. Un jour, son corps dit stop. "Après un énième passage aux urgences, je me suis dit que je ne pouvais pas m'infliger ça jusqu'à la ménopause. Je suivais des études de diététique à ce moment-là, je me suis alors tournée vers les plantes pour trouver quelque chose de mieux pour mon organisme", explique-t-elle.

Pendant plusieurs mois, elle teste une recette de thé qu'elle conçoit elle-même. Dedans, il y a des feuilles de framboisier qui sont excellentes pour l'utérus, du thé vert, des écorces d'orange... "C'est un équilibre entre apaisement et regain d'énergie."

Le résultat est tellement efficace sur elle qu'elle décide de commercialiser sa tisane qu'elle nomme "Équilibre féminin". Avec l'aide d'une naturopathe, elle apporte les dernières finitions à sa composition et lance en 2018 sa société "Niwa Tea". Elle veut aider d'autres femmes atteintes comme elle de l'endométriose. "Ce n'est pas et ce ne sera jamais une substitution aux traitements, ce n'est pas un médicament. Mais ça évite une trop grosse prise médicamenteuse", souligne bien Pauline Castillo. Elle-même ne prend plus de morphine.

Un thé bientôt à la carte de Jérôme Nutile

En plus de cette recette, elle commercialise aussi deux autres thés verts : "Activité" pour soulager les douleurs articulaires ou les jambes lourdes, et "Detox". Sa gamme connaît un grand succès dans toute la France. Aujourd'hui, Pauline Castillo propose une dizaine de thés et tisanes différents, chacun correspondant à un besoin spécifique : grossesse, digestion, bambin... Au fil des marchés, les clients lui demandent si elle n'a pas quelque chose pour ceci ou pour cela... "Je vois ce qui revient le plus souvent et ensuite j'essaie de lancer deux nouvelles recettes par an", déclare-t-elle. Ses prochaines cibles : la ménopause et l'aide au sommeil.

En parallèle, elle crée aussi des recettes de tisane et de thé uniques pour des professionnels (hôtel, restaurants...). Dès octobre, on trouvera une de ses fabrications à la carte de Jérôme Nutile à Nîmes. En plus des produits de qualité, de plus en plus tournés vers le bio, tout l'assemblage est fait main : du grammage à la mise en sachet.

En 2019, "Niwa Tea" a remporté le prix BGE "Talent commerce" à Brive-la-Gaillarde. Pauline Castillo s'est ensuite rendue à Paris où elle a raflé le prix "Encouragement" face à plus de 1 000 autres dossiers. "Quand on est appelé sur scène, c'est très gratifiant", se remémore-t-elle. Un beau coup de pouce qui a aidé sa société à infuser dans le monde économique !

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité