Bagnols-UzèsCulture

TRESQUES Andy Newman expose à la Tour de Guet

Andy Newman expose jusqu'à la fin du mois à la Tour de Guet de Tresques (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le peintre américain Andy Newman, qui possède des attaches à Cavillargues, près de Bagnols, expose ses oeuvres jusqu’au 31 octobre à la Tour de Guet, à Tresques. Une exposition d’une trentaine de tableaux dominée par ses vues des villages du Gard rhodanien, et notamment de Tresques. 

Amoureux de notre département, Andy Newman vit entre le Massachusetts et Cavillargues, où il a une maison depuis seize ans. Cet ancien avocat, qui a longtemps travaillé à Washington, aime lorsqu’il se trouve aux États-Unis croquer avec ses pinceaux les paysages et villages du Gard rhodanien. « Et cette fois-ci particulièrement Tresques », glisse-t-il, village où il expose pour la deuxième fois et où il a passé « beaucoup de temps dans les rues et les ruelles. » 

On retrouve chez l’artiste sa vision bien à lui de nos paysages et nos ruelles, à travers des tableaux dominés par une gamme de couleurs, car l’artiste ne travaille jamais sur une surface blanche. « Je fais un fond en acrylique d’abord et je monte en huile après, ce qui donne le ton », précise-t-il. 

Ce qui inspire le peintre, c’est avant tout « la région, son architecture, l’esprit des villages, la célèbre lumière du sud », mais aussi « le côté abstrait des constructions architecturales, je pense toujours aux formes, aux lignes. » Des formes qu’il aime souligner dans ses oeuvres, sur tous les formats, notamment les petits, un défi pour le peintre qui souhaite leur donner « une force de frappe. »

Andy Newman expose aussi quelques toiles abstraites à Tresques (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

À l’étage de la tour se trouvent des paysages cévenols ainsi que des toiles abstraites, dans un tout autre style, où ce sont les gammes de couleurs qui s’expriment pleinement. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Jusqu’au 31 octobre. Entrée libre, fermé le lundi. Plus d’informations ici.

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité