Bagnols-UzèsSanté

PONT-SAINT-ESPRIT Après sept mois de fonctionnement, le centre de vaccination ferme

Ce mercredi 13 octobre, le centre de vaccination de Pont-Saint-Esprit a fermé ses portes. La maire, Claire Lapeyronie, la directrice du centre hospitalier par interim, Delphine Deletoile, et le docteur Amphoux, ont tenu à remercier toutes les personnes mobilisées pour le bon fonctionnement de la structure. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Le 22 mars 2021, à 13h43 précisément, avait lieu la première injection au centre de vaccination Covid-19 à Pont-Saint-Esprit. Presque sept mois après, ce 13 octobre, la structure ferme ses portes face à la baisse des demandes. La maire, Claire Lapeyronie, a tenu à remercier tous les professionnels de PSE Santé, du centre hospitalier et les agents municipaux qui ont uni leur force pour faire fonctionner ce centre inédit. 

En janvier 2021, pour faire face au besoin de vaccination massive, la ville de Pont-Saint-Esprit s'était rapidement positionnée auprès de l'Agence régionale de santé (ARS) et de la préfecture pour accueillir un centre de vaccination. Deux mois après, il s'installait dans la salle des fêtes de la Cazerne.

"On remercie tous ceux qui ont oeuvré au quotidien pour relever ce défi. Grâce à la cohésion et la collaboration de tous, on a gagné réciproquement dix ans de connaissances mutuelles. C'est une belle réussite", lançait Delphine Deletoile, directrice par interim du centre hospitalier spiripontain jusqu'au 15 novembre.

En 135 jours d'ouverture, le centre totalise 17 791 injections, avec une moyenne de 132 doses quotidiennes. Plus précisément, à Pont-Saint-Esprit, on enregistre 8 899 premières doses, 8 698 deuxièmes inoculations et 194 troisièmes doses.

Si les injections ont atteint un pic en août, quand le Gouvernement a commencé à parler du pass sanitaire, la demande a diminué depuis mi-septembre. Désormais, les personnes souhaitant se faire vacciner peuvent prendre rendez-vous sur Doctolib ou au guichet de la Cazerne, ouvert jusqu'au 29 octobre. Elles seront redirigées vers le centre de vaccination le plus proche, installé dans la salle multiculturelle de Bagnols-sur-Cèze. À partir du 30 octobre, elles pourront également se faire vacciner avec le Moderna auprès des pharmacies et des infirmiers libéraux.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité