Faits DiversGardNîmes

NÎMES Trafic et barrages de chariots au quartier du Mas de Mingue, la préfecture réagit

Photo d'illustration DR
La préfecture du Gard vient de réagir, ce vendredi soir, par un communiqué concernant les barrages de chariots de supermarché au quartier Mas de Mingue à Nîmes. Voici le communiqué intégral envoyé aux rédactions par les autorités…
«  En réaction à plusieurs opérations de lutte contre le trafic de stupéfiants, conduites, les 19 et 21 janvier, par les services de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) sur le quartier du Mas de Mingue à Nîmes, un barrage de chariots, dérobés à un supermarché, a été installé, à plusieurs reprises dès le 25 janvier 2022, en toute illégalité, au niveau de la rue Monseigneur Claverie. Dès cette date, les services de la DDSP signalent la présence de ces encombrants sur la voie publique au supermarché. Le 27 janvier, constatant que les caddies sont toujours présents, les policiers de la DDSP les déplacent eux-mêmes et se rapprochent de nouveau du supermarché pour leur enlèvement. Le 29 janvier, les services du supermarché, assistés par la police municipale de Nîmes ont récupéré les caddies. Le 1er février, 11 caddies sont à nouveau positionnés rue Monseigneur Claverie. Le 3 février au matin, le supermarché indique que compte tenu de leur état de délabrement, il ne souhaite pas les récupérer. L’enlèvement des caddies est alors effectué dans l’après-midi par la ville de Nîmes », soulignent les services de la Préfecture du Gard
« Une opération d’ampleur, mobilisant notamment 28 policiers de la DDSP, est conduite en parallèle sur le secteur. Elle a donné lieu, outre la saisine de produits stupéfiants, à l’ interpellation d’un individu pour entrave à la circulation et à l’établissement, à l’encontre de guetteurs, de trois contraventions pour tapage. De son côté, la direction du supermarché a recruté un agent de sécurité pour surveiller le parking et éviter les vols de caddies. Un Groupe de Partenariat Opérationnel (GPO) spécifique à cette problématique se réunira dans les prochains jours, à l’initiative de la DDSP. Il associera la direction du supermarché, la ville de Nîmes et la police municipale, afin de déterminer les mesures à prendre pour lutter durablement contre ces phénomènes d’entrave à la circulation. Les services de la DDSP restent vigilants, de jour comme de nuit, pour détecter de nouvelles tentatives de blocage« .

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité