GardSports GardVidéo

FOOTBALL Uzès croque un vaillant Petit Poucet et soulève la coupe Gard-Lozère

Les supporters barjacois ont tout donné. (Photo Corentin Migoule)
Les supporters barjacois ont tout donné. (Photo Corentin Migoule)

Tombeuse de l’Étoile sportive barjacoise (D2) par la plus petite des marges (1-0) dans un stade du Rouret incandescent, l’Entente sportive Pays d’Uzès (R1) fait respecter la logique et s’offre la coupe Gard-Lozère.

C’est une véritable fête du football gardois qui vient de s’achever au complexe sportif du Rouret de Saint-Christol-lez-Alès. Pas moins de sept finales viennent de s’y dérouler depuis 9h30 ce matin devant une foule venue nombreuse puisqu’environ 2 000 spectateurs cumulés ont été recensés. Il y a quelques minutes, peu après 21 heures 30, alors que le Sporting club nîmois (D3) avait chuté (4-5) à l’issue de la prolongation face à Gaujac (D3) un peu plus tôt dans l’après-midi en finale de la coupe André-Granier, l’Entente sportive Pays d’Uzès (R1) a logiquement triomphé (1-0) de la valeureuse Étoile sportive barjacoise (D2) en finale de la coupe Gard-Lozère.

Favoris au coup d’envoi en raison des quatre divisions qui les séparent de leurs adversaires du jour, les hommes de Guillaume Matthieu font face à ceux, décomplexés, de Stéphane Rastoll, conscients de n’avoir rien à perdre dans ce duel entre David et Goliath. Galvanisés par l’enjeu et leurs supporters très bruyants, les Barjacois tentent d’intimider les Uzétiens à travers un engagement qui est souvent accompagné d’excès, comme lorsque Mrah reçoit un carton jaune mérité (5e). Servi par un partenaire à la limite du hors-jeu, Pelletier se présente devant le portier barjacois. Mais sa frappe croisée, légèrement écrasée, vient mourir contre le poteau droit de Forino. Dans la foulée, Rebani enroule un délice de centre pour Guider dont la tête plongeante heurte le poteau gauche avant de pénétrer dans le but de l’ESB (1-0, 17e).

Martin a bien failli inscrire un but d’anthologie. (Photo Corentin Migoule)

Doté de qualités footballistiques pures supérieures à la moyenne, Barkane impressionne son monde. Devant son kop, sur le côté gauche, au niveau de la ligne de touche, l’ailier uzétien reçoit le ballon et fait des misères à ses vis-à-vis, laissant quatre barjacois sur les fesses avant de décocher une frappe vicieuse. Gêné par le rebond, Forino dévie en corner d’un arrêt peu académique du pied (27e). Quelques minutes plus tard, il sort une parade de haut vol lorsque Martin le défie à bout portant à l’issue d’une contre-attaque rondement menée.

La seconde période démarre dans une ambiance toujours aussi chaude. Quand les supporters de la cité ducale semblent prendre le dessus, les « ultras » barjacois en remettent une couche pour garder l’ascendant. Sur la pelouse, leurs joueurs, inférieurs aux Uzétiens sur le plan technique, compensent par une attitude conquérante. Mais les occasions d’approcher le but gardé par Chamard sont rares. Ainsi, même l’obtention d’un corner suffit au bonheur du kop barjacois qui récompense son onze favori avec des « Olé ! »

Barkane récupère le ballon dans sa moitié de terrain, parvient à se retourner et renverse le jeu. Une galette qui arrive côté opposé dans les pieds de Martin, lancé à toute vitesse. L’ailier droit s’emmène le ballon et profite d’un rebond pour envoyer une demi-volée surpuissante qui s’écrase sur la barre (49e). Le deuxième montant touché infructueusement par les Ducaux. Alors que l’addition a bien failli s’alourdir, l’ESB profite d’un soupçon de suffisance de l’ESPU pour jouer crânement sa chance.

Fin de match tendue. Les joueurs des deux équipes interviennent pour calmer leurs supporters respectifs. (Photo Corentin Migoule)

Sur un corner botté par le pied droit de Geoffray, ça cafouille dans la surface des pensionnaires de R1 et Girault est tout près de pousser le ballon au fond des filets. Mais son tir heurte le poteau ! Le kop uzétien pousse un ouf de soulagement (71e). Six minutes plus tard, c’est au tour du kop barjacois d’en faire de même. La double parade de Forino face à El Youssfi puis devant Guider maintient son équipe en vie (77e).

La fin de match est tendue. M. Olivès interrompt même la rencontre durant plusieurs minutes après un léger incident en tribune. Le Petit Poucet barjacois obtient une dernière situation dans le temps additionnel, mais la frappe de Lolivrel est trop enlevée. Au coup de sifflet final, les 22 acteurs se tombent dans les bras, les vainqueurs réconfortant les malheureux mais valeureux perdants. Pendant les 90 minutes d’un match engagé et à l’issue incertaine, les chants n’ont jamais cessé côté barjacois, lancés par le capo muni d’un mégaphone qui, s’il ne s’était pas laissé aller à quelques insanités, aurait livré une partition parfaite.

Corentin Migoule

  • U15 garçons : Stade Beaucairois 30 0-2 Académie Univers
  • U15 féminines : OAC 0-2 Entente Perrier Vergèze
  • U17 garçons : Rousson 1-1 (3-1 aux tirs au but) Académie Univers
  • U19 garçons : Saint-Privat-des-Vieux 0-3 Entente Perrier Vergèze
  • Coupe André-Granier : SC Nîmois 4-5 (après prolongations) Gaujac
  • Coupe Gard-Lozère : ESP Uzès 1-0 ES Barjac
Les Uzétiens (à gauche) ont évolué en noir ce jeudi soir, tandis que les Barjacois étaient en rouge et bleu. (Photo Corentin Migoule)
Aloïs Chabassut, ancien de l’OAC, remporte un nouveau trophée avec Uzès. (Photo Corentin Migoule)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité