A la uneActualitésCultureGardNîmes

NÎMES Deep Purple enflamme les arènes

Deep Purple Festival de Nîmes aux arènes (Photo Yannick Pons)

Après le Hellfest, le groupe de rock britannique, originaire de Hertford, a enflammé les arènes de Nîmes. 

Les membres du groupe pionnier du métal, Deep Purple, ont enflammé des arènes de Nîmes bien remplies en alternant leurs classiques et des chansons de leur nouvel album, Turning to crime, sorti en novembre 2021. Le guitariste Simon McBride remplace Steve Morse au cours de cette tournée 2022. En première partie, les membres du groupe grunge-rock Ayron Jones n’ont pas caché leur plaisir de jouer dans ce lieu historique et magique.

Le guitariste Simon McBride remplace Steve Morse au cours de cette tournée 2022 (Photo Yannick Pons)

Le concert de Deep Purple, initialement prévu le 1er juillet 2020 avait été reporté à ce mercredi 29 juin en raison du contexte sanitaire actuel. La plupart des spectateurs présents hier soir avaient donc acheté leurs billets dans la première partie de l’année 2020, il y a plus de deux ans. Patience étant mère de plaisir, ils n’ont pas été déçus.

Roger Glover (à gauche) et Simon McBride autour du chanteur Ian Gillan (Photo Yannick Pons)

La tournée du groupe, qui est passé par le Hellfest, est marquée par la mise à l’écart du guitariste Steve Morse qui fait une pause personnelle et laisse la place à Simon McBride qui a déjà tourné avec Ian Gillan et Don Airey, entre autres.

Les papis rockeurs ont enflammé les arènes hier soir. Le groupe a récité ses classiques avec Highway star en ouverture, ensuite Smoke on the water mais aussi Perfect strangers. Il a aussi laissé la part belle à son nouvel album par exemple avec 7 And 7 Is ou Caught in the act. Après l’époustouflant Gladiator Live samedi soir, le festival de Nîmes a encore visé juste avec Deep Purple. En attendant le concert de Julien Doré et Clara Luciani (complet) ce soir, les mélomanes gardois se préparent pour la venue de Kiss la semaine prochaine puis Angèle et Stromae au mois de juillet.

Le groupe grunge-rock Ayran Jones a pris du plaisir à jouer dans les arènes de Nîmes (Photo Yannick Pons)
Le groupe grunge-rock Ayran Jones a pris du plaisir à jouer dans les arènes de Nîmes (Photo Yannick Pons)

Yannick Pons

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité