ActualitésCultureGardNîmes

NÎMES Paroles vivantes en Jardins

Les coins et recoins cachent des oeuvres (Photo Anthony Maurin).
Après « Artistes aux jardins », place à « Paroles vivantes aux jardins » (Photo d’illustration Archives Anthony Maurin).

La culture estivale nécessite quelques ajustements dans notre région. Les gens n’apprécient guère s’enfermer pour vivre alors et avec « Paroles en jardins », le moment de partage culturel se fait en extérieur et dans un cadre idyllique.

Nous en sommes déjà à la 14e édition de ce festival organisé par la Maison du Théâtre et de la Poésie. Au programme ? Des lectures de Michel Boy dans un cadre magnifique, avec La Gloire de mon père de Marcel Pagnol et Le Maître des paons de Jean-Pierre Milovanoff. En juillet, c’est avec « La Gloire de mon père » de Marcel Pagnol que le public a pu se replonger dans les souvenirs du poète d’Aubagne. Fort bien choisie pour l’occasion, cette oeuvre a dû plaire aux spectateurs et a sans aucun doute trouvé son public. Le tarif est fixé à 15 euros (4 euros pour le pass Campus culture).

Ces mardis 9 et mercredi 10 août c’est au tour de « Le Maître des paons » de Jean-Pierre Milovanoff paru aux éditions Julliard et Prix Goncourt des Lycéens 1997 d’entrer en scène à 19h aux jardins du Belvédère (27 Chemin du Belvédère à Nîmes). « Peut-être se trouve-t-il dans l’univers, sur une planète ignorée mais visible à certaines heures, un miroir qui reflète le paradis où nous serons à la fin des temps, quand le souvenir de nos peurs et de nos mensonges se sera effacé comme une buée, nous laissant enfin découvrir, dans un lointain devenu notre perfection, l’innocence de tout désir. » C’est Michel Boy qui mettra en voix l’instant fugace et c’est Brigitte Antagnac qui s’occupe de la régie et de la scénographie.

Sur le Livre d’or on peut lire, « Le bonheur m’a dit en partant qu’il reviendrait ! c’est fait ! » ou encore « Une lecture merveilleuse qui nous a rendus plus proches et plus complices d’Aimé Césaire et de son ironie – et qui a fait résonner tous les aspects actuels de ce texte. Merci encore ! » Pour un autre spectateur des éditions passées, « Une lecture à voix haute qui permet de redécouvrir un livre déjà lu ; quel plaisir de sentir autrement la vie ! » Deux autres sont tout aussi élogieux. « Merci à vous deux ! et comme un fil, entre chien et loup, une voix et un monde qui du rien ouvre l’hors-champ ! » et « Très beau texte, très drôle mais aussi très émouvant, comme un écho d’un monde sympathique qu’on a un peu connu, mais qui a disparu… »

Dans le cadre de la thématique  » La Collection des collections » si vous souhaitez que votre collection d’objets soit montrée, exposée, aimée, admirée à la Maison du Théâtre et de la Poésie contactez Brigitte Antagnac et réservez au 06.18.84.66.75.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité