Actualités
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 24.04.2015 - thierry-allard - 3 min  - vu 330 fois

BAGNOLS L’appel des parents de Lucas, disparu depuis un mois

Eric Tronche, le père de Lucas, disparu depuis le 18 mars (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Lucas, adolescent bagnolais de 16 ans, n’a plus donné signe de vie depuis le 18 mars. Depuis, d’importants moyens ont été déployés pour le retrouver, en vain pour l’instant.

Alors que les recherches ont repris depuis lundi, Eric et Nathalie Tronche, les parents de Lucas, « très inquiets », témoignent et lancent un nouvel appel.

Objectif Gard : les recherches ont repris cette semaine, où en est-on ?

Eric et Nathalie Tronche : les enquêteurs du SRPJ et de la police de Bagnols ont ratissé avec les légionnaires, les gardes-chasse, les gendarmes, le plongeurs des pompiers pour la Cèze, les pompiers spécialisés dans les accès en milieux périlleux d’ici (le domicile de la famille, ndlr) à la Valbonne. Ils n’ont rien trouvé, ce qui leur permet d’écarter le scénario accidentel.

Nous on pense à la fugue, mais ça nous semble improbable vu l’esprit de Lucas, sa gentillesse. L’autre scénario est celui du kidnapping, quelqu’un qui retiendrait Lucas de force. Dans ce cas, on compte sur l’enquête pour retrouver une personne qui pourrait faire remonter à un lieu.

Aucun des deux pistes n’est privilégiée. Nous, on ne sait pas trop. Les enquêteurs nous tiennent informés, tous les deux jours soit le SRPJ soit le commandant nous disent où ils en sont, mais il n’y a pas véritablement de pistes.

Comment avez-vous perçu l’importante mobilisation qui s’est rapidement mise en place à Bagnols après la disparition de Lucas ?

On a été touchés par les centaines de soutiens venus de collègues, de connaissances, mais aussi de beaucoup d’inconnus. On remercie vraiment tout le monde. Notre employeur le CEA a mis également beaucoup de moyens.

Ce soutien est important. On a également été vraiment soutenus par la mairie qui a mis à disposition beaucoup de moyens.

Les gens ont cherché, on a suivi tous les sentiers sur lesquels Lucas aurait pu se blesser. Ces recherches nous ont permis d’éliminer la piste accidentelle, et les nouvelles recherches le sur-accident.

Lucas Tronche (DR)

Comment vivez-vous depuis un mois ?

C’est difficile, on a repris le travail cette semaine, on a l’impression de ne rien faire pour Lucas quand on travaille. On avait l’appréhension d’arrêter de chercher en reprenant le travail, même si on est allés voir sur la colline à côté de notre lieu de travail, mais chercher au hasard c’est épuisant.

On est très inquiets de n’avoir aucune piste, et s’il est emprisonné, on espère que les personnes le traitent bien. On ne sait pas s’il y a une complicité et si elle est bienveillante ou malveillante. On se dit qu’après tant de jours, Lucas a pu essayer de s’échapper, de nous envoyer un signe. Tous les jours, on espère un petit mot dans la boîte aux lettres.

Quels messages voudriez-vous faire passer ?

Aux personnes qui pourraient reconnaître ou croiser Lucas, qu’ils prennent acte des affichages, l’avis de recherche est téléchargeable sur le site de la mairie de Bagnols. Les gens peuvent l’imprimer et l’afficher, en demandant l’autorisation, dans des endroits de passage, les stations-service ou la grande distribution, pour essayer de susciter un témoignage fiable. Les chiens pisteurs ne reviendront que s’il y a un témoignage fiable.

On veut aussi dire à Lucas, s’il tombe sur ces lignes, qu’on l’aime très fort, qu’il soit rassuré, qu’il ne risque rien à rentrer et que s’il veut nous parler, on peut tout écouter, comprendre, accepter et changer les choses qu’il voudrait qu’on change.

Et enfin à l’adresse d’un éventuel geôlier, qu’il pense à nous ses parents, mais surtout à Lucas. Il a une vie à vivre, qu’il soit clément et qu’il le libère.

L'avis de recherche (Police Nationale)

Propos recueillis par Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais