Actualités
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 14.12.2021 - marie-meunier - 2 min  - vu 3104 fois

FOURNÈS Amazon se retire définitivement du projet : "C'est un gâchis important"

Ce samedi, lors de la mobilisation contre le projet de plateforme Amazon à Fournès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Louis Donnet, maire de Domazan, Nadège Chassagnoux, 2e adjointe de Fournès, Thierry Boudinaud, maire de Fournès, Didier Catuogno, premier adjoint d'Estézargues, Muriel Dherbecourt, maire de Castillon-du-Gard, et Laurent Diogon, adjoint à Fournès, ont tenu une conférence de presse à propos d'Amazon et de nombreux désaccords au sein de la communauté de communes. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Thierry Boudinaud, maire de Fournès, l'a appris vendredi soir. Amazon se retire définitivement du projet prévu sur la commune. Cela fait des années qu'un projet de centre de tri de colis était dans les tuyaux. Il ne verra donc jamais le jour...

"C'était un projet important à nos yeux qui devait apporter un développement économique structurant sur notre communauté de communes", lâche le maire en haussant les épaules. C'est le volet environnemental qui aura été fatal au projet. Récemment, le tribunal administratif de Nîmes a annulé l'autorisation environnementale à cause de la présence de la pie grièche sur le terrain en question. Malgré les compensations proposées par la commune de Fournès, l'espèce protégée gagne la bataille. Le tribunal a aussi jugé qu'en dépit des retombées économiques du projet, celui-ci ne répondait pas à une raison impérative d’intérêt majeur, notion appréciée très strictement par la jurisprudence du Conseil d’État.

Après cette annonce, le volatile aura fait définitivement s'envoler les espoirs du maire de voir Amazon et potentiellement (en fourchette haute) 600 emplois chez lui. "Ça pose la question de l'avenir de nos territoires qui sont impactés par les espèces protégées. Que ce soit Amazon ou d'autres entreprises, on sera forcément contraints", avance Thierry Boudinaud.

Quatre ans de travail et à l'arrivée toujours rien

Amazon se retirant du projet porté par Argan, ce dernier ne portera pas de recours de la décision au tribunal administratif. "Le temps consacré au dossier Fournès, c'est plus qu'il n'en fallait. Ils ont plusieurs fers au feu, atteste le maire. C'est un gâchis important. Ça va être compliqué de repartir sur un dossier. Cinq ans passés sur le village de marques, quatre ans sur ce projet-là." Et à l'arrivée, toujours rien...

Plusieurs maires des communes à l'entour regrettent cette décision, notamment de Castillon-du-Gard, Estézargues, Domazan ou Théziers. "Nous élus de Fournès restons mobilisés pour voir les possibilités et avancer d'autres projets. [...] On reste en relation avec Argan", ajoute Thierry Boudinaud. Derrière cet abandon d'Amazon, c'est toute une bordée d'inquiétudes qui se dessine dans le sillage de ces élus de la communauté de communes du Pont-du-Gard. Comment faire du développement économique avec ces contraintes environnementales ? À cela se cumulent des dissensions et un sentiment de ne pas être écoutés. Nous y reviendrons dans un prochain article...

Marie Meunier

Marie Meunier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais