Publié il y a 1 an - Mise à jour le 09.03.2023 - M.M. - 2 min  - vu 6803 fois

GARD Pourquoi y a-t-il autant de radars entre Bagnols-sur-Cèze et Les Angles ?

route nationale rn580 radar chantier mobile sécurité routière vitesse contrôle

Entre Les Angles et Bagnols-sur-Cèze, des radars chantier sont régulièrement installés et déplacés. 

- photo Marie Meunier

Six. C'est le nombre de radars installés entre Les Angles et Bagnols-sur-Cèze ces derniers jours. Sur la trentaine de kilomètres qui sépare les deux villes, les automobilistes passent devant le radar de N100 (2X2 voies des Angles), deux radars tourelles et trois radars de chantier mobiles. Mais pourquoi y en a-t-il autant ?

À la préfecture du Gard, on rappelle : "Il faut savoir que les radars fixes ou déplaçables sont implantés dans le seul but de sécurisation des routes, ainsi chaque demande locale d'installation doit être validée par le ministère de l'Intérieur, et respecter trois critères : trafic élevé, accidentalité significative et excès de vitesse constatés." Pour balayer ces trois critères, les gestionnaires des voies et les forces de l'ordre sont associés aux propositions de remontées au département de contrôle automatisé.

Axe très emprunté, la route entre Les Angles et Bagnols-sur-Cèze se divise en plusieurs tronçons : la N100 (2X2 entre Avignon et Les Angles), la D6580 (entre le rond-point Leclerc Les Angles et l'échangeur n°22 de l'autoroute A9 à Roquemaure) puis la N580 (entre cet échangeur d'autoroute et le rond-point Jean-Monnet de Bagnols/Cèze). 

"14 emplacements pour radars chantiers sont identifiés et déplacés régulièrement selon un planning de rotation"

La présence de plusieurs radars remplit l'objectif "de maillage du territoire permettant d'augmenter pour l'usager le sentiment de pouvoir être contrôlé fréquemment." Treize panneaux de signalisation sont implantés le long de la route pour avertir des contrôles radar. "Deux radars tourelles et 14 emplacements pour radars chantiers sont identifiés et déplacés régulièrement selon un planning de rotation", explique-t-on à la préfecture. Et vu que ces radars mobiles ne sont jamais au même endroit, cela incite beaucoup de conducteurs à garder l'aiguille sur 80km/h pour ne pas risquer le flash et l'amende. À condition bien sûr que les radars ne soient pas dégradés trop souvent. Il n'est pas rare de voir ces appareils peinturlurés ou enrubannés. 

D'après toutes les études réalisées, il est noté un abaissement général des vitesses suite à l'implantation des dispositifs. "Lorsque des itinéraires sécurisés sont créés, comme celui-ci, le nombre d'accidents dus à la vitesse baisse inévitablement. L'influence est moindre sur les accidents dont les facteurs sont autres (alcool, téléphone au volant, etc.)", nuance la préfecture. Sur la période 2018-2022, sur le seul tronçon de la RN 580 (qui fait 21,6 km, ndlr), ont été dénombrés 21 accidents corporels avec 3 tués, 36 blessés, dont 17 blessés graves.

M.M.

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio