Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 09.04.2022 - anthony-maurin - 3 min  - vu 543 fois

NÎMES 43 délibérations et un Conseil municipal réuni au grand complet

Le Conseil municipal enfin réuni au grand complet (Photo Anthony Maurin).

Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

43 questions à l’ordre du jour d’un Conseil municipal peu disputé. Il faut dire que la tribune de la Présidentielle est passée et que les délibérations ne laissaient pas grande place à d’électriques débats. 

Comme toujours, Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, a pris la parole pour un rappel des événements liés à la vie de la cité depuis le dernier Conseil municipal en date. « Je suis heureux de pouvoir enfin tenir ce Conseil municipal en présence de la totalité des élus de cette assemblée. Le Printemps de l’Aficion, organisé en étroite collaboration avec les clubs le weekend dernier, a marqué ce réveil taurin que nous attendions tous. Quelques jours avant, j’ai d’ailleurs pu annoncer les cartels de la Feria de Pentecôte. »

Et le maire de Nîmes de poursuivre, « Le rendez-vous majeur de la temporada entre les aficionados et les grandes figures du moment est désormais pris. Il annonce une grande fête pour le 70ème anniversaire de l’événement emblématique de notre cité et le symbole de notre culture et de notre civilisation. La gastronomie fait également partie de notre art de vivre. Nous pouvons ainsi être fiers et heureux de voir le Duende obtenir une deuxième étoile au guide Michelin. Notre cité compte trois restaurants distingués par le prestigieux guide, mettant en lumière le travail de chefs renommés et la qualité de nos produits du terroir. »

C’est au début du mois de mars que le Gouvernement a signé le décret déclarant d’intérêt national l’opération de requalification des copropriétés dégradées du quartier Pissevin. C’est le premier territoire hors d’Ile de France à obtenir un dispositif spécifique.

Une minute de silence a été suivi en mémoire à certaines personnes. Jacques Perotti, chirurgien-dentiste de profession fut aussi adjoint délégué à l’Urbanisme. Pascal Montredon ensuite, décédé également en février « fut un homme d’engagements et de valeurs. Il a défendu corps et âme ses confrères buralistes pendant de nombreuses années, en devenant même Président national du syndicat. Plus récemment, il avait accepté de m’accompagner lors des dernières élections municipales. »

Ukraine et CRC

Première question, l’Ukraine. Face à la situation de guerre dans ce pays et pour venir en aide aux populations sur place, la Ville de Nîmes se mobilise et souhaite apporter un soutien financier. Après avoir organisé la collecte de produits de première nécessité par l’intermédiaire des centres sociaux, avoir envoyé du matériel médical en provenance du centre de vaccination de la ville, organisé une vente aux enchères d’œuvres d’art et un concert solidaire, il a été proposé aux élus de verser une subvention de 15 000 euros au profit des Ukrainiens par l’intermédiaire de la Croix rouge du Gard.

Question plus épineuse, la mise en place des solutions aux recommandations de la Chambre Régionale des Comptes. Lors du conseil municipal du 10 avril 2021 a été porté à la connaissance des élus de la ville le rapport définitif de la chambre régionale des comptes d’Occitanie pour les exercices 2013 et suivants. Depuis la publication de ce rapport et des observations formulées par Monsieur le Maire, des actions ont été entreprises pour répondre aux recommandations formulées par la CRC d’Occitanie.

Maintenir un pilotage des grandes opérations en autorisations de programmes et crédits de paiement ; mettre à jour l’inventaire physique et comptable ; procéder aux intégrations des immobilisations en cours dès l’achèvement des biens (apurement du compte 1069, provisions et emprunt structuré) ; appliquer les règles relatives à la durée du temps de travail annuel et hebdomadaire.

Subvention et Contrat de Ville

La Ville de Nîmes, l’État, le Département, la Caisse d’Allocations Familiales du Gard et les bailleurs sociaux ont signé le 13 juillet 2015 une convention-cadre qui fixe les grandes orientations du Contrat de Ville de l’agglomération de Nîmes Métropole dans le cadre d’intervention des politiques publiques en faveur des quartiers prioritaires cumulant des difficultés sociales, urbaines et économiques les plus fortes.

Ce partenariat s’inscrit dans un esprit de confiance réciproque, basé sur des valeurs républicaines de liberté, égalité, fraternité, dans le respect de l’indépendance des associations et la libre administration des collectivités territoriales et des établissements publics. Le montant total des subventions versé par la présente délibération s’élève à 164 100 euros, prévus au budget général et les associations s’engagent à respecter les principes de la république.

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio