Publié il y a 1 an - Mise à jour le 13.07.2023 - Corentin Migoule - 2 min  - vu 599 fois

LA GRAND'COMBE Un show mapping et laser pour la Fête nationale en remplacement du feu d'artifice

Luminagora

Luminagora avait embelli la façade de l'Hôtel de ville d'Alès pour Noël en décembre dernier.

- Archives / Corentin Migoule

Échaudée par l'annulation de son feu d'artifice l'an dernier dans un contexte de sécheresse, la municipalité grand'combienne a joué la carte de l'anticipation pour le remplacer par un show laser et mapping sur la façade de l'église, dans le cadre de la Fête nationale. 

Comme beaucoup de communes gardoises, La Grand'Combe avait dû renoncer à son feu d'artifice du 14 juillet l'an dernier en raison de la sécheresse. "On avait d'abord opté pour un report avec la société en question", rejoue Julien Olivarès, responsable Communication et Culture de la mairie grand'combienne. Quelques mois plus tard, sous l'impulsion de la nouvelle maire Laurence Baldit, l'équipe municipale brandissait la carte de l'anticipation en déprogrammant définitivement son feu d'artifice au profit d'une solution "alternative".

Qu'elle pense avoir trouvé avec le show laser et mapping que lui a conçu sur-mesure l'association nîmoise Luminagora. "On avait déjà un contact avec cette compagnie qui gravite bien sur tout le territoire. Il se trouve que c'est celle qui devait assurer le spectacle à l'occasion de Charbon Ardent en décembre dernier", justifie Julien Olivarès, au sujet de cet évènement également annulé, cette fois en raison de la pluie. 

D'autant que la connexion entre Luminagora et la cité grand'combienne n'est pas nouvelle puisque l'association dirigée par Philippe Rota, comme l'an dernier, y reviendra au début du mois d'août, chaque soir du 3 au 6, pour quatre représentations du spectacle Vingt mille yeux sous la terre avec le chevalement du Puits Ricard en toile de fond.

Projection sur la façade de "la plus grande église du département"

Ce vendredi 14 juillet donc, la Fête nationale s'ouvrira dès la tombée de la nuit par le bal assuré par l'orchestre Octane. À l'heure à laquelle est habituellement tiré le feu d'artifice, soit "entre 22h30 et 22h45", le show laser et mapping sur la façade de l'église qui n'est autre que "la plus grande du département en termes de superficie" sera à contempler depuis le parvis.

La durée du spectacle ne devrait pas excéder les quinze minutes. Une "composition rythmée, presque électro", s'offira aux spectateurs qui (re)découvriront Luminagora sous un prisme "plus festif" et "plus moderne" que ce qu'elle est capable de créer dans un contexte patrimonial plus marqué. "On est à budget équivalent, donc on espère un beau spectacle", indique Julien Olivarès.

À l'issue du show lumineux, l'orchestre reprendra du service, tandis que des images continueront à défiler sur la façade de l'église. "On verra quel est l'accueil du public pour cet évènement et on adaptera l'an prochain selon les envies", conclut le responsable Communication de la ville.

Corentin Migoule

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio