Culture
Publié il y a 3 mois - Mise à jour le 24.11.2023  - 3 min  - vu 540 fois

NÎMES Festival de la Biographie 2024 : Béatrix de l’Aulnoit et Gilles Kepel co-présidents

Photo DR Ville de Nîmes

Le 22e Festival de la Biographie, organisé par la Ville de Nîmes, se tiendra à Carré d’Art – Jean Bousquet du 26 au 28 janvier 2024, sous la co-présidence de Béatrix de l’Aulnoit et Gilles Kepel.

En partenariat avec l’association des libraires nîmois, le 22e Festival de la Biographie accueille chaque année près de 30 000 passionnés qui viennent y rencontrer une centaine d’auteurs : historiens, biographes, journalistes spécialisés. Au programme de ces trois jours exceptionnels : des débats, des rencontres, des concerts, des projections, une exposition et, bien sûr, des séances de dédicaces lors desquelles auteurs et lecteurs dialoguent.

« Nîmes s’est imposée comme un espace culturel majeur dans le domaine spécifique de la biographie. Nous recevons chaque année les 100 auteurs les plus importants en ce domaine. C’est un événement dont nous sommes très fiers, qui a su se faire une place de choix dans le calendrier culturel de la Ville », se réjouit Jean-Paul Fournier, Maire de Nîmes.

THEME 2024 : « SOUVENIRS D’ENFANCE »

Pour mieux comprendre les femmes ou les hommes qui ont fait le monde – dans les domaines de la culture, des sciences, de la société, d’histoire ou encore de la politique - il est nécessaire de connaître leur enfance et leur jeunesse pour étudier ces tranches de vies qui ont conditionné les esprits et forgé les destins… C’est donc une part importante du travail du biographe que de reconstituer le puzzle amenant à une personnalité en fouillant dans l’enfance d’illustres personnages.

Au rayon autobiographie, Gilles Kepel publie coup sur coup ses souvenirs d’enfance (Enfant de bohème, Gallimard) puis de jeunesse et d’adulte au travers de ses sujets d’étude (Prophète en son pays, Editions de l’Observatoire) alors que Pascal Picq (Itinéraire d’un enfant des Trente Glorieuses, Flammarion) entreprend de raconter l’histoire de l’évolution à l’échelle de sa propre vie…

« Mais l’enfance n’est ni nostalgie, ni terreur, ni paradis perdu, ni Toison d’Or, mais peut être horizon, point de départ, coordonnées à partir desquelles les axes de ma vie pourront trouver leur sens », écrivait Georges Perec dans W. ou le souvenir d’enfance. Voilà, tout est dit !

BEATRIX DE L’AULNOIT ET GILLES KEPEL, NOUVEAUX COPRESIDENTS

L’historienne et journaliste, Béatrix de l’Aulnoit, a travaillé à Droit de réponse et dans la presse féminine à Elle, Cosmopolitan avant de terminer rédactrice en chef-adjointe à Marie-Claire. Elle est l’auteur de plusieurs essais dont Moi Winston Churchill (Tallandier, 2017). Elle a écrit avec Philippe Alexandre La Dame des 35 heures (Robert Laffont) et plusieurs biographies, notamment La reine Victoria (Robert Laffont), Antonin Carême (Albin Michel), Anne d’Autriche, Pour mon fils, pour mon Roi (Robert Laffont), Clémentine Churchill, la femme du Lion (Tallandier/R.Laffont), Thomas Cook, l’inventeur des Voyages (Robert Laffont) et Les mille vies d’Agatha Christie (Tallandier). Son dernier ouvrage s’intitule Le Grand Condé. Les secrets d’un héros (Tallandier).

Photo DR Ville de Nîmes

Politologue français, spécialiste de l'islam et du monde arabe contemporain, Gilles Kepel est professeur des universités à l'université Paris Sciences et Lettres et dirige la chaire Moyen-Orient Méditerranée à l'École normale supérieure. Il a publié plus de quinze livres sur le monde arabe contemporain, les banlieues et l’immigration musulmane en France (traduits dans le monde entier). Il a notamment publié aux Editions Gallimard Banlieue de la République (2012), Quatre-Vingt-Treize (2012), Passion arabe (2013), Passion française (2014), Terreur dans l’hexagone. Genèse du djihad français (2015), Sortir du chaos. Les crises en Méditerranée et au Moyen-Orient (2018), Le prophète et la pandémie (2021) et Enfant de Bohême (2022). Son dernier ouvrage, s’intitule Prophète en son pays (L’Observatoire).

LES BIOGRAPHES ATTENDUS

Près de 100 auteurs seront présents dans les allées du Hall de Carré d’Art, parmi lesquels : Boris Cyrulnik, Quarante voleurs en carence affective (Odile Jacob), Vladimir Fédorovski, Le diplomate venu du froid (Balland), Eve Ruggieri, Au cas où je mourrais (Flammarion), Franz-Olivier Giesbert, Histoire intime de la Ve République T3 (Gallimard), Bart Van Loo, Napoléon. L’ombre de la Révolution (Flammarion), Pascal Picq, Itinéraire d’un enfant des Trente Glorieuses (Flammarion), Pierre Assouline, de l’académie Goncourt, Le nageur (Gallimard), Denis Podalydès, En jouant, en écrivant. Molière & Cie (Seuil), Henri-Christian Giraud, Opération « Vésuve » (Cerf), Marie-Christine Barrault, Si tu savais, c’est merveilleux (Stock), Eric Lagadec, L’odyssée cosmique. Une histoire intime des étoiles (Seuil), Bruno Solo, Le voyageur d’histoires (du Rocher), François-Guillaume Lorrain, Le Temps des trahisons (XO), J.R. Dos Santos, Spinoza. L’homme qui a tué Dieu (HC)…

INFOS PRATIQUES :

Entrée libre

Lieu : Carré d’Art - Jean Bousquet (face à la Maison Carrée)

Horaires d’ouverture : vendredi 26 janvier de 14h à 19h - samedi 27 et dimanche 28 de 10h à 19h.

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio