Publié il y a 1 an - Mise à jour le 29.07.2022 - corentin-migoule - 1 min  - vu 285 fois

SUMÈNE 7 000 personnes ont vibré au rythme des Transes cévenoles

7 000 personnes ont été recensées lors des Transes cévenoles. (Photo Arnaud Iracane/ DR) - ARNAUD IRACANE

Après deux éditions restreintes, Les Transes cévenoles ont à nouveau repris possession de Sumène les 23 et 24 juillet. Il y avait du monde sur le Plan tout au long de la journée : pour les spectacles de rue, les concerts à midi et le soir. Deux jours de fête, de rencontres, et de belles découvertes dans un esprit d’ouverture et de partage ayant réuni jusqu'à 7 000 personnes.

Pour la première fois de l'histoire de l'évènement, les organisateurs ont enrichi la programmation en faisant la part belle au rap. Un choix payant ! La soirée réunissant Ekloz, Nemir et David Reed a affiché complet. Le lendemain, la 25e édition des Transes cévenoles a été clôturée en beauté par Inui, Slim Paul et Pat Kala & Super Mojo, tandis que le public a manifesté son envie de prolonger ce moment le plus longtemps possible en multipliant les rappels.

"Pendant ces deux jours nous avons ri, nous avons dansé, nous avons été émus, nous avons pleuré de joie… Nous nous sommes nourris de toutes ces émotions partagées par les artistes avec le public", écrivent les organisateurs, qui se distinguent par leur engagement en faveur de la prévention auditive, de la lutte contre les violences sexistes et la promotion de l’écologie. "Nous sommes heureux de voir que notre public adopte de bonnes pratiques et que le festival se déroule dans une ambiance saine et responsable", concluent-ils, donnant par ailleurs d'ores-et-déjà rendez-vous en juillet prochain pour la suite de cette aventure festive et culturelle au cœur des Cévennes !

Corentin Migoule

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio