Publié il y a 1 an - Mise à jour le 28.02.2023 - Yannick Pons - 2 min  - vu 415 fois

UZÈS Gus l’illusionniste vous ment les yeux dans les yeux à l'Ombrière le 4 mars

Gus l'illusionniste

- Thomas Braut

Gus n'était pas destiné à devenir illusionniste. Il a eu le déclic magique en école de commerce et après avoir perdu contre un chien en finale de "La France a un incroyable talent", il a envouté les scènes françaises. Il sera à l'Ombrière d'Uzès ce samedi 4 mars.

Augustin Petit alias "Gus", n’était pas prêt à devenir magicien. En deuxième année de l’école de commerce de l’ISEG, alors qu'il suit le programme Erasmus à Hong-Kong, un ami lui montre une vidéo et c’est le déclic. Il sera magicien. Il termine son mastère et commence à tricher un peu pour faire un stage de fin d’études chez un magicien et produit son mémoire sur la magie.

Il perd contre un chien et c'est ici que tout commence

Ensuite, ce sont les grands débuts des saisons magiques." L’été à Saint Tropez et l’hiver à Val d’Isère ", poétise lance le magicien malicieux. En 2015 il perd contre un chien en finale de la France a un incroyable talent et il rencontre Arthur à Saint-Tropez qui produit son premier spectacle en 2016. Depuis, il arpente les scènes françaises. Il présentera son stand-up à l’Ombrière d'Uzès le samedi 4 mars. Une tournée en France, Belgique ou Tahiti, qui a débuté avant la crise sanitaire. « Depuis 2020 c’est le même spectacle mais qui a été modifié à 99% », indique l’artiste espiègle, qui terminera cette longue tournée dans quelques mois.

Gus l'illusionniste • Thomas Braut

« Mon spectacle c’est beaucoup d’improvisation. Il donne une idée de ma personnalité, le sport, les bouteilles, la comédie… Mais j’utilise également celle des spectateurs, que je fais monter sur scène », confie l’illusionniste. Ce qu’il cherche l’émerveillement du spectateur en lui mentant les yeux dans les yeux. Pour lui, la technique c’est laborieux mais facile à apprendre. Le plus important c’est la tchatche, le contact avec le public, les rires. Et de l'humour il en a. Il décernera à l’Ombrière, l’Oscar du meilleur spectateur. Alors à vos talents !

Réservations ici

Yannick Pons

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio