Culture
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 23.06.2019 - thierry-allard - 2 min  - vu 749 fois

UZÈS Le festival de théâtre Uzès en Scène de retour, dans la joie et la bonne humeur

La cinquième édition d'Uzès en scène a été présentée mercredi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Cinq spectacles pour cette cinquième édition d’Uzès en scène, qui revient du 13 au 17 août dans les jardins de l’Évêché avec une recette inchangée.

« On reste dans le même esprit, des pièces drôles, légères mais jamais grossières », présente en préambule la conseillère municipale Séverine Peucheret, qui organise avec le Comité des fêtes l’événement depuis cinq ans. Un événement dont le succès ne se dément pas, et qui fait le plein ou presque chaque soir.

Il faut dire que les organisateurs concoctent chaque année une programmation léchée. Ainsi, cette année, les cinq pièces proposées seront passées le mois précédent par le festival Off d’Avignon. On y retrouvera l’auteur Michel Heim, « un des précurseurs du festival qui nous a donné un gros coup de pouce », précise Séverine Peucheret, avec une nouvelle pièce « Madame est morte ». Ceux qui ont aimé « Chansons dans le placard » et « La nuit des dupes », que Michel Heim avait proposées lors des premières éditions du festival, retrouveront le ton de l’auteur dans cette comédie qui se passe dans le Versailles de Louis XIV. Ce sera le mardi 13 août à 21 heures.

Le mercredi 14 aout à 21 heures, Céline Cara proposera « Ils déménagent ! », une comédie sur un jeune couple qui doit déménager et s’entendre sur les priorités et les objets à jeter. Le lendemain à 21 heures, place à « une pièce déjantée », dixit Séverine Peucheret, « Presque persée » de Rabah Benachour, Claudia Cochet et Baptiste de Oliveira. Une parodie autour de la mythologie et du mythe de Persée.

Le vendredi 16 août à 21 heures, Olivier Maille, qui a lui aussi participé aux premières éditions du festival, sera de retour avec « Couple : les 10 commandements », « une succession de saynètes sur le couple », commente la conseillère municipale. Enfin, le festival s’achèvera le samedi 17 août à 21 heures avec « Libéréeee, divorcéee !! » de Sophie Depooter et Sacha Judaszko, une histoire de couple « avec de chouettes rebondissements », ajoute Séverine Peucheret.

Notez que les places sont toujours numérotées, et vendues au tarif unique de 11 euros, « pour des pièces qui seront à 15 à 20 euros à Avignon », rappelle la conseillère municipale. Les places sont d’ores et déjà en vente à l’Office de tourisme d’Uzès (réservation par téléphone possible au 04 66 22 68 88). Plus d’informations ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Culture

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais