Economie
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 24.04.2022 - thierry-allard - 1 min  - vu 175 fois

ÉCONOMIE Mario Sanguinetti, juge au tribunal de commerce : « Avant qu’il ne soit trop tard, venez nous voir »

Le juge au Tribunal de commerce Mario Sanguinetti (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La semaine dernière, le juge consulaire du tribunal de commerce de Nîmes Mario Sanguinetti a fait une intervention à la plénière de l’association des chefs d’entreprises du service, du bâtiment et du nucléaire du Gard Rhodanien, Grisbi. 

L’occasion pour celui qui est aussi chef d’entreprise de donner quelques conseils à ses pairs qui peuvent traverser des moments difficiles économiquement. Car « quand vous venez, il est souvent trop tard », affirme-t-il. Et trop souvent, cela finit en redressement, voire en liquidation. 

Alors « avant qu’il ne soit trop tard, venez nous voir, martèle Mario Sanguinetti. Dès les premiers signes, dès que vous commencez à sentir le roussi, il ne faut surtout pas hésiter et demander un rendez-vous avec le président du tribunal de commerce. » Un bon conseil, vu que le tribunal de commerce peut enclencher des leviers pour éviter que la situation ne s’aggrave. 

Un autre bon conseil de notre juge consulaire et bénévole du haut de son expérience : « En cas de contentieux pensez à accumuler des preuves incontestables. » Ça va toujours mieux en le disant. 

Th.A

Thierry Allard

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais