Economie
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 07.12.2022 - Marie Meunier - 3 min  - vu 428 fois

GARD RHODANIEN Devenir conducteur de bus : une nouvelle voie s'ouvre pour les demandeurs d'emploi

réunion information devenir conducteur bus pole emploi Bagnols Auran

Ce mardi matin, 70 demandeurs d'emploi ont été invités à assister à une réunion d'information autour du métier de conducteur de bus. 

- photo Marie Meunier

Mardi matin, 70 demandeurs d'emploi ont été invités à assister à une réunion d'information collective autour du métier de conducteur de car. À la clé pour les intéressés ? Une formation financée à 100 % et un CDI pour tous ceux qui réussissent. 

Dans une salle de l'agence Pôle Emploi de Bagnols-sur-Cèze, plusieurs dizaines de personnes en recherche d'emploi écoutent attentivement Brian Stopin. Le responsable ressources humaines des autocars Faure explique en quoi consiste le métier de conducteur de car : "C'est un métier de service. Il faut avoir une tenue correcte par respect pour le client. Il faut aussi savoir gérer toutes les situations, même celles qui sont tendues", expose-t-il à la salle.

À la fin de son intervention, la quasi-totalité des personnes (venues des secteurs de Bagnols, Nîmes, Pierrelatte ou encore Bollène) sont intéressées et souhaitent passer un entretien individuel. Alors que la plupart recherche un emploi dans des secteurs très différents à la base. "Mais on a décelé chez elles un profil qui peut correspondre et on espère susciter des vocations dans des secteurs d'activité qui connaissent des pénuries de main d'oeuvre", atteste la directrice de l'agence Pôle Emploi de Bagnols, Marie-Claude Tuffery. 

Une formation à 7 800 € entièrement financée, avec un emploi à la clé

C'est la deuxième fois qu'une session de ce type est organisée. Déjà la première, qui a eu lieu le 7 novembre, a été fructueuse. À l'issue, 23 parcours de formation avec des demandeurs d'emploi ont été enclenchés. Pendant plusieurs mois, les bénéficiaires vont se former au métier et passer leur permis D et Fimo (Formation initiale minimale obligatoire) ou titre professionnel dans les centres de formation de Bouillargues ou de Donzère.

réunion information devenir conducteur bus pole emploi Bagnols Auran
Plusieurs demandeurs d'emploi sont intéressés par le métier. Un gros travail va être menée par Pôle Emploi et le recruteur pour déceler les profils ad hoc.  • photo Marie Meunier

Tout est financé par Pôle Emploi : "Il faut savoir qu'un titre professionnel, c'est un coût de 7 800 €. On peut aussi obtenir des aides à la mobilité pour les bénéficiaires et on garantit le maintien des allocations pendant", détaille Sophie Barbelanne, conseillère entreprise à Pôle Emploi Bagnols. 

L'engagement financier est fort mais il est bien utilisé puisqu'en cas de réussite, les personnes ont la garantie d'être embauchées, grâce à un accord tripartite avec l'entreprise. Ce processus s'appelle la préparation opérationnelle à l'emploi (POE) et amène une certaine sécurité après la formation pour les demandeurs d'emploi. Et pour les recruteurs, c'est un bon moyen de trouver de la main d'oeuvre motivée et d'anticiper les futurs départs. 

Chez Faure, Arlaud et Auran, il manque une vingtaine voire une trentaine de conducteurs

Le responsable RH des autocars Faure y a vu un bon moyen de compléter ses équipes. Il travaille aussi dans le cadre des sociétés de transport Arlaud et Auran et toutes connaissent des tensions au niveau de leurs effectifs : "Entre les trois sociétés, il manque une vingtaine voire une trentaine de conducteurs. La crise du covid a eu un grand impact et on a eu du mal à recruter pendant cette période-là", explique Brian Stopin. 

La situation actuelle est compliquée : "On parvient à assurer les lignes scolaires et liO. Mais on refuse tout ce qui est occasionnel comme les sorties scolaires, les voyages organisés... Nos conducteurs font beaucoup d'heures et arrivent à un certain niveau d'épuisement", regrette le responsable RH. À cela s'ajoute une pyramide des âges vieillissante au sein des effectifs : la moyenne est de 54 ans. Il faut donc anticiper les départs et Brian Stopin compte beaucoup sur ces actions de recrutement pour y parvenir.

Les efforts commencent à payer : "Depuis le début de l'été, il y a un effet de reconnaissance du métier. De plus en plus de monde vient vers nous. Il nous faut des candidats avec un bon sens du relationnel, qui ont à coeur d'aider les gens, capables d'assurer de grandes amplitudes horaires." Pour tous ceux-là, ça devrait rouler... 

Si vous aussi, vous êtes intéressé pour postuler, vous pouvez contacter l'agence Pôle Emploi de Bagnols-sur-Cèze ou brian.stopin@autocarsfaure.fr

Marie Meunier

Economie

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais