Publié il y a 17 jours - Mise à jour le 29.03.2024 - Marie Meunier - 1 min  - vu 247 fois

ROQUEMAURE De la maternelle au collège, en passant par l'Ehpad, la flamme olympique réunit les générations

Lors de l'arrivée de la "flamme olympique" au collège Paul-Valéry de Roquemaure, ce jeudi matin.

- photo Marie Meunier

Les Jeux Olympiques se rapprochent à grands pas. À Roquemaure, les maternelles ont créé une flamme symbolique qui a circulé à travers toute la ville, ce jeudi 28 mars. 

Les enfants de grande section de maternelle ont réalisé de leurs petites mains avec l'aide de leur enseignante Mme Capelli, une jolie "flamme olympique". Ce jeudi, leur création est sortie de la classe pour un grand périple à travers Roquemaure. À 9h, ils l'ont amenée à l'école élémentaire Albert-Camus et l'ont confiée aux CP et CE1 qui l'ont ensuite acheminée jusqu'à la crèche. Les CE2, CM1 et CM2 ont pris le relais pour continuer le cheminement jusqu'à l'Ehpad. Enfin la flamme est arrivée au collège Paul-Valéry. Le cortège, composé de tous les âges, a été accueilli par les "ambassadeurs", les collégiens, l'équipe pédagogique et la maire, Nathalie Nury. 

Lors de l'arrivée de la "flamme olympique" au collège Paul-Valéry de Roquemaure.  • photo Marie Meunier

Dans la cour, les jeunes ont chanté et dansé pour célébrer les Jeux Olympiques. La flamme devait ensuite rejoindre le lycée Jean-Vilar à Villeneuve-lez-Avignon. Cette action, impulsée par Mme Brianson, la directrice de l'école élémentaire, s'inscrit dans une dynamique plus large, coordonnée par le réseau pédagogique des 3 Rochers. "On a eu l'idée d'un projet collectif et collaboratif sur l'olympisme. On voyait que dans les classes, plein d'initiatives étaient déjà menées. On a essayé de fédérer tous les âges", indique Pascale Varay, inspectrice et coordinatrice du réseau des 3 Rochers qui comprend les territoires de Roquemaure, Villeneuve-lez-Avignon, Rochefort-du-Gard et Aramon. 

"Chaque classe a partagé ce qu'elle faisait auprès des autres. Notre réseau représente environ 6 000 élèves", poursuit Pascale Varay. D'autres passages de flammes ont ou auront lieu. Des ateliers portant sur le paraolympisme avec du cécifoot sont aussi prévus. "L'axe du réseau, c'est construire ensemble la fraternité", conclut la responsable. 

Marie Meunier

Éducation

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio