Publié il y a 21 jours - Mise à jour le 04.06.2024 - Marie Meunier - 2 min  - vu 151 fois

LIRAC La Re'cycle'rie donne une seconde vie aux vélos

Stéphane Ayme dans le local, en train de réviser des vélos.

- photo DR

La Re'Cycle'rie liracoise se structure et devient une association. Si vous cherchez à donner un vélo dont vous ne vous servez plus ou que vous en cherchez un, vous avez frappé à la bonne porte !

Le Liracois Stéphane Ayme en avait assez de voir des vélos jetés à la déchetterie "alors qu'ils peuvent être réparés et de nouveau rouler". Alors il a commencé officieusement en janvier 2021 à récupérer des cycles et à les réviser. Il crée alors un groupe Facebook pour que les personnes intéressées puissent en récupérer. En trois ans, il a dû réceptionner et remettre en circulation une cinquantaine de vélos. 

Il bénéficiait jusqu'alors du local prêté par la mairie au Lirac VTT pour stocker tous les deux-roues. Lorsque Stéphane Ayme a quitté son mandat de président au club de VTT, il a pensé tout d'abord ne plus pouvoir bénéficier du local, situé dans l'ancienne cure de l'église de Lirac, et donc à arrêter sa démarche vertueuse autour du cycle. "Mais beaucoup de gens m'ont dit que c'était dommage et ils trouvaient la démarche intéressante", retrace-t-il. Après accord du club et de la municipalité, il a pu conserver le lieu et a officialisé son activité en créant une association baptisée "La Re'cycle'rie liracoise", qui est désormais inscrite au Journal officiel. 

"Tout le monde ne peut pas s'acheter un vélo en magasin"

Le système reste le même que depuis trois ans : les personnes détentrices d'un vélo qui ne sert pas peuvent le donner à la recyclerie pour lui offrir une nouvelle chance de servir et trouver ainsi un nouveau propriétaire qui en prendra soin. Les personnes en recherche pourront consulter toutes les bicyclettes disponibles en photo sur la page Facebook de la recyclerie Liracoise en cliquant ici. Elles peuvent ensuite prendre rendez-vous pour voir le vélo. Il n'y a pas de prix de vente fixé, les nouveaux propriétaires donnent ce qu'ils souhaitent.

Derrière ce fonctionnement, transparaît l'idée de rendre le vélo accessible à tous. "Il y a un côté social dans ma démarche, tout le monde ne peut pas s'en acheter un en magasin. Alors que beaucoup de personnes pourraient aller travailler en pédalant. S'il n'y a que quelques kilomètres depuis la maison, c'est mieux que de prendre la voiture. Écologiquement et économiquement, c'est intéressant", explique Stéphane Ayme. Il ajoute : "Il y a toujours des personnes qui préfèreront acheter du neuf. Les vélos que j'ai ici ont peut-être des traces d'usure, sont un peu rouillés mais une fois révisés, ils roulent."

Le Liracois pousse sa démarche encore plus loin en achetant aucune pièce neuve pour retaper les cycles. Il les récupère seulement sur d'autres vélos qu'on lui amène. Tout est d'occasion ou remis en état. "J'ai même acheté certains outils comme un bac ultrasons pour sauver des chaînes rouillées. Cela permet d'aller dans les moindres recoins", assure-t-il. Stéphane Ayme a pour projet d'organiser une permanence un samedi par mois et aussi d'animer des ateliers grand public pour apprendre à effectuer des réparations de base comme changer la chambre à air, régler un dérailleur...

Plus d'informations auprès de Stéphane Ayme au 06 22 06 12 35 ou par mail à larecyclerieliracoise@gmail.com. Le groupe Facebook pour consulter les vélos disponibles : www.facebook.com/groups/263445101850422/?hoisted_section_header_type=recently_seen&multi_permalinks=971909571003968

Marie Meunier

Environnement

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio