Publié il y a 17 jours - Mise à jour le 09.05.2024 - Propos recueillis par François Desmeures - 3 min  - vu 407 fois

ALÈS EN FERIA Ysabelle Castor, élue aux manifestations taurines : "La tauromachie française est assez développée pour se suffire à elle-même"

Ysabelle Castor, indéboulonnable élue à la tauromachie et fidèle de Max Roustan

- François Desmeures

Elle est la figure des manifestations taurines au sein du conseil municipal alésien. Mais comme n'importe quel aficionado, la conseillère municipale Ysabelle Castor a ses préférences. La feria offre l'occasion de les parcourir avec celle qui ne remerciera jamais assez le maire, Max Roustan, de savoir confier à une passionnée comme elle un sujet pour lequel il a moins d'appétance. 

Ysabelle Castor, indéboulonnable élue à la tauromachie et fidèle de Max Roustan • François Desmeures

Objectif Gard : Plutôt long week-end de l'Ascencion au bord de la plage ou plutôt feria d'Alès ?

Ysabelle Castor : Feria, à 600 % ! Quelle que soit la longueur du week-end. Après... Quelquefois je le regrette, le lundi matin en arrivant au bureau... 

Plutôt feria du sud-ouest ou feria du sud-est ?

Toutes. Toutes sont bonnes à prendre. Malgré les différences, on s'amuse autant et on voit d'aussi beaux spectacles dans le sud-est que dans le sud-ouest. Donc, toutes. 

Plutôt feria d'Alès ou plutôt feria de Nîmes ?

Ah non mais là, je vais être ultra chauvine : Alès, bien sûr... Mais bon, la semaine prochaine, je serai quand même à la feria de Nîmes. 

Plutôt arènes de Nîmes ou arènes d'Alès ?

Ah... Plutôt arènes d'Alès aussi. Mais, encore une fois, je serai aux arènes de Nîmes pour Pentecôte. 

Plutôt corrida, donc, que course camarguaise... ?

Oui, plutôt corrida. Je commence à apprendre à la course camarguaise, j'ai de bons professeurs ici. Et je commence à m'y mettre sérieusement. 

Ça tient à quoi ? Un "retard de culture" ?

Oui, c'était un retard de culture. Parce que je suis venue à la tauromachie par la corrida. 

Plutôt torista ou torerista ?

Torista, avant tout. Quand on est Alésien et qu'on a la culture tauromachique alésienne, on ne peut être que torista. 

On préfère des Victorino Martin aux Domecq, en somme... 

Exactement. Même si j'ai déjà vu de très bons Domecq. Mais ça fait longtemps...

Plutôt chapeau de paille ou casquette pendant les corridas ?

Plutôt chapeau de paille, ça me va mieux (rires). 

Plutôt abrivado ou encierro ?

Plutôt abrivado. Pour le côté traditionnel d'amener les taureaux. Et puis, comme j'ai fait Pampelune, je préfère l'abrivado. 

Plutôt bodega fermée ou apéritif dans la rue ?

Mmmmmm... On peut choisir les deux ? (rires ). Alors je donne les deux. 

"Comme je suis une vraie fille du sud, je suis allergique à l'anis"

Plutôt pastis ou plutôt sangria ?

Comme je suis une vraie fille du sud, je suis allergique à l'anis... (rires) Donc c'est sangria, pour moi. 

Plutôt paella ou plutôt gardianne ?

Comme je fais la feria tous les jours, c'est un jour paella et un jour gardiane. Et, un troisième jour, tripes... 

Plutôt Cévennes ou Camargue ?

Ah Cévennes ! Le côté cévenol ressort forcément... 

Côté tauromachie, plutôt France ou plutôt Espagne ?

France. J'adore aller en Espagne, mais on a tout en France : on des toros exceptionnels et on a de bons toreros. 

Mais Madrid n'a pas une place à part ?

Si, bien sûr, j'ai fait Madrid parce qu'il faut avoir fait Madrid une fois dans sa vie. "Voir Madrid et mourir", on dit... Même si j'ai le temps... Mais évidemment, j'aime aussi l'Espagne : j'aime la feria de Séville, je suis fan de celle de Salamanque... Mais la tauromachie française est assez développée pour se suffire à elle-même. 

Qu'attendez-vous le plus dans les arènes pour cette feria ? Quel moment fort espérez-vous ?

Les moments forts commencent maintenant, parce que la vente des entrées marche déjà super bien. Puis, j'aurais tendance à donner un petit coup de coeur vers la corrida hommage à Maurice André (*), parce que je suis chauvine, je suis Alésienne... J'ai même une boucle d'oreille en trompette ! Donc, le coup de coeur pour la corrida du samedi. Mais aussi l'envie de voir, le dimanche, les mythiques toros de Yonnet, et Tibo Garcia pour qui j'ai une amitié particulière. 

(*) Le musée Maurice-André est ouvert exceptionnellement pour cette feria, vendredi, de 9h à midi, et samedi, de 9h à midi. 

Propos recueillis par François Desmeures

Gard en Feria

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio