Publié il y a 30 jours - Mise à jour le 23.05.2024 - LV - 2 min  - vu 188 fois

ALÈS Une Journée mondiale de l'accès au droit pour "rapprocher les citoyens de la Justice"

Les élus alésiens et les institutions judiciaires gardoises unissent leurs efforts pour soutenir cette journée.

- Photo Louis Valat

Les 23 et 24 mai 2024, la Maison de la justice et du droit ouvre ses portes au public pour des consultations et des rencontres avec les professionnels du droit dans l'objectif d'améliorer la compréhension du système judiciaire et offrir des conseils juridiques gratuits.

"Vous avez été nombreux à réclamer son renouvellement", justifie Martine Magne, adjointe à la mairie d'Alès. Ce jeudi 23 mai et vendredi 24 mai - qui marquera la septième édition de la Journée nationale de l'accès au droit, le tribunal judiciaire d'Alès, l'Agglomération et la ville d'Alès se réunissent à nouveau pour célébrer la "Journée nationale de l'accès au droit", suivant le succès rencontré lors de l'édition précédente en 2023. Mise en place par le ministère de la Justice dès 2018, cette journée s'inscrit dans une démarche de démocratisation du droit, cherchant à rapprocher les citoyens des professionnels juridiques tout en mettant en lumière les actions des Conseils départementaux de l'accès au droit (CDAD). Le droit, qualifié comme un "pilier fondamental de la justice en France" par Martine Magne, trouve ainsi une vitrine à travers cet événement. Celui-ci offre au public l'opportunité unique de bénéficier gratuitement de conseils juridiques à la Maison de la justice et du droit à Alès, située au 8 rue Michelet.

La Maison de la justice et du droit se trouve dans le couloir de l'ancien Centr'Alès. • Photo François Desmeures

Un panel d'experts à disposition

Les visiteurs ont en effet l’opportunité d’échanger avec divers professionnels, notamment des avocats spécialisés en droit du travail et des étrangers, des conciliateurs de justice, des représentants d’associations d’aide aux victimes (AGAVIP) et de droit des femmes (CIDFF), des commissaires de justice, des notaires, ainsi que des membres du Défenseur des droits, de l’UDAF (association tutélaire et familiale) et de l’ERFM (médiation familiale). Les consultations sont gratuites mais nécessitent une inscription préalable, soit par téléphone au 04 66 56 11 88, soit par mail à maisondejustice@alesagglo.fr ou mjd-ales@justice.fr.

"La Justice est un sujet emminement important pour la population. Le rôle principal des élus aujourd'hui est d'essayer de faciliter la vie des gens, leur permettre d'avoir accès aux services publics et d'avoir une égale chance pour vivre sur un territoire." 

Christophe Rivenq, président de l'Agglomération d'Alès

Cet événement souligne l'importance du "travail partenarial", comme l'a souligné ce matin Christophe Rivenq, président de l'Agglomération d'Alès, entre les élus et les institutions judiciaires. Cette coopération se matérialise lors de cette journée par la présence du CDAD 30, représenté par sa présidente Claire Gadat, du tribunal judiciaire d'Alès, dirigé par sa présidente Céline Simitian, ainsi que d'Abdelkrim Grini, procureur de la République d'Alès, représenté ce matin par Sandrine Mirabello, chargée de mission violences intrafamiliales au parquet d'Alès.

PROGRAMME

Le programme de la journée débute ce jeudi 23 mai avec des rencontres au Capitole de 8h à 11h20, suivies d'une visite de la Maison de la justice et du droit de 11h30 à 12h30. Les consultations auront lieu cet après-midi de 14h30 à 17h et se poursuivront demain, vendredi 24 mai, de 9h à 12h et de 14h à 17h.

LV

Alès-Cévennes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio