Alès-Cévennes
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 07.12.2022 - NJ - 1 min  - vu 573 fois

NÎMES Des élus ont manifesté contre la hausse des prix

Une trentaine de personnes était présente devant la préfecture (photo Norman Jardin)

Ce mardi, devant la préfecture du Gard, des élus communistes et républicains ont exprimé leur mécontentement face à la hausse des prix de l’électricité, du gaz, des carburants et de l’alimentation.

Ils avaient appelé les élus et la population à un grand rassemblement devant la préfecture du Gard pour exprimer leur mécontentement face aux diverses hausses des prix. « Les particuliers sont concernés, et les collectivités aussi vont se retrouver dans une situation catastrophique. Il faut trouver des solutions pour permettre la continuité du service public sans avoir à supprimer toutes les activités communales ! », alerte Bernard Clément, maire communiste de Domessargues, et président des élus communistes et républicains du Gard.

Claude Cerpedes, maire de Saint-Martin-de-Valgalgues, prend le relais : « En un an et demi, je suis passé de 46 € le mega watt à 440 € ! C’est 150 000 € de plus sur le budget 2023 et ils manqueront pour faire des travaux avec des entreprises locales. On ne peut pas l’accepter. En 2023, notre budget ne servira qu’à payer les factures et on n’a pas été élu pour cela ». Les élus réunis devant la préfecture étaient venus pour défendre les budgets des mairies et ils demandaient, notamment, que les collectivités soient prises en compte dans le bouclier tarifaire concernant le prix de l’électricité.

NJ

Alès-Cévennes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais