Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 14.06.2024 - Camille Graizzaro - 1 min  - vu 1599 fois

LÉGISLATIVES Nicolas Koukas “en mode guerrier” contre le Rassemblement national

Nicolas Koukas, candidat dans la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône pour le Front populaire.

- Crédit photo: Front Populaire

Élu d’opposition au conseil municipal d’Arles, le communiste Nicolas Koukas a été désigné pour représenter le Front populaire dans la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône pour les élections législatives anticipées. Face à un député RN sortant, il veut montrer “qu’il y a une autre alternative”.

On m’a proposé il y a 24 heures d’être le candidat du Front populaire pour la 16e circonscription des Bouches-du-Rhône, et j’ai accepté bien volontier de l’être.” Nicolas Koukas (PCF), élu d’opposition au conseil municipal d’Arles a, pour honorer l’alliance des partis et formations de Gauche - qu’il décrit comme “une bonne chose” -, choisi comme suppléant Christophe Caillault (PS), lui-même candidat en 2022. “On va mettre en place un comité de soutien dont toutes les autres formations politiques, syndicales, associatives et militantes pourront faire partie, pour associer un maximum de peuple de Gauche pour se battre en mode guerrier pour ces trois semaines de campagne et battre l’extrême-droite. On ira jusqu’au bout.

Face à lui, Emmanuel Taché de la Pagerie, député Rassemblement national (RN). “On veut montrer qu’il y a une autre alternative avec de vraies propositions qui sont concrètes et qui répondent surtout au quotidien des Arlésiennes et des Arlésiens, tant sur le pouvoir d’achat, l’immigration… Notre programme est progressiste, pluriel, et répond aux attentes de nos compatriotes aujourd’hui. C’est bien de parler de bienveillance et d’humain dans cette campagne”.

Camille Graizzaro

Arles

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio