Bagnols-Uzès
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 06.12.2022 - Marie Meunier - 3 min  - vu 248 fois

BAGNOLS/CÈZE La municipalité contrainte d'augmenter les tarifs de la cantine

cuisine centrale Bagnols

Les repas des écoliers bagnolais sont préparés au sein de la cuisine centrale. 

- photo d'archives Marie Meunier

À Bagnols-sur-Cèze, les tarifs à la cantine vont augmenter à compter du 4 mars 2023. La faute à l'inflation, mais aussi à l'entrée en vigueur de la loi EGalim qui impose un taux de 50 % de produits issus de l'agriculture durable dans les assiettes des enfants. Le maire, Jean-Yves Chapelet, en dit plus sur cette décision et sur le "bouclier cantine" mis en place pour limiter l'impact sur le porte-monnaie des familles. 

Jean-Yves Chapelet ne voulait pas faire d'annonce "en catimini". C'est pourquoi, il amène ce sujet épineux trois mois avant l'entrée en vigueur des nouveaux tarifs à la cantine. Un sujet qui est particulièrement concernant puisque 600 repas sont servis chaque jour dans les huit écoles publiques bagnolaises. 

Le maire de Bagnols Jean-Yves Chapelet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Depuis six ans, les prix n'avaient pas bougé. Une première augmentation de 20 % avait été actée en avril dernier pour réajuster les prix des repas en fonction du budget de la mairie (qui prend en charge 145 000 € de ce service chaque année, NDLR). Mais l'inflation est passée par là et contraint la municipalité à de nouveau augmenter le tarif des repas.

Le prix du repas va augmenter d'un euro en moyenne

Jean-Yves Chapelet explique : "Les repas sont concoctés à la cuisine centrale, gérée par l'Agglomération du Gard rhodanien, et sont ensuite revendus aux mairies. Entre la hausse du prix du carburant, du gaz, de l'électricité, des matières premières, la production et la livraison des repas sont devenues plus chères. Un repas qui nous était facturé 4,46 € jusqu'à présent nous coûtera 5,46 € à partir du 1er janvier." Le prix du repas revient en moyenne 1 € plus cher, ce qui équivaut à 600 € supplémentaires par jour. 

La répartition des familles bagnolaises par quotient

Les quotients familiaux sont déterminés par la CAF. À Bagnols, il y a 351 familles dans la première tranche (celles qui payent le moins cher les repas), 247 famille dans la 2e tranche, 165 dans la 3e et 267 dans la 4e.

Ce surcoût, la municipalité ne peut pas entièrement l'absorber, c'est pourquoi la contribution des familles va aussi augmenter. Chacune paie les prix des repas en fonction de la tranche de quotient familial dans laquelle elle se trouve. Il y en a quatre à Bagnols et tous seront impactés "de manière uniforme" par la hausse. Même les quotients les plus faibles : "Actuellement, la tarif le moins cher, c'est 2,51 € le repas (ces familles vont payer 2,79 € à partir du 4 mars 2023, NDLR). C'est extrêmement bas. Et cela crée un autre souci de gaspillage alimentaire", souligne le maire. 

Un "bouclier cantine" pour aider les familles à amortir la hausse

Le prix est si bas que certaines familles annulent le repas au dernier moment sans justificatif et ne sont pas vraiment embêtées de payer quand même : "Ce n'est pas assez dissuasif. Il faut une procédure plus serrée pour éviter cette gabegie alimentaire. En moyenne, ce sont 50 repas qui sont jetés par jour en raison de ces annulations au dernier moment", souffle le maire. Il est nécessaire d'avertir au moins 72h à l'avance (sauf en cas de maladie bien sûr). 

Toutefois, pour aider les familles à supporter cette nouvelle hausse, la municipalité met en place un "bouclier cantine" à partir du 4 mars. En clair, la mairie prend en charge 50 % de l'augmentation, les familles payeront l'autre moitié. Cet effort financier va coûter 78 136 € à la Ville sur la période (l'économie est de 12 126 € pour les familles), qui va pouvoir payer en faisant des économies ailleurs (cérémonie des voeux annulée, éclairages de Noël moins énergivores et allumés moins longtemps...). Avec ce bouclier, la prise en charge financière de la municipalité pour la cantine passe donc de 1 031,40 € par jour à 1 120,88 €. Le "bouclier cantine" sera levé à partir de la rentrée de septembre où les familles devront supporter entièrement l'augmentation (cela va de 18,5 % à 12,5 % d'augmentation sur le prix du repas selon les tranches, NDLR). La décision sera votée lors du prochain conseil municipal, le 11 janvier. 

Que devront payer les familles ?

du 4 mars 2023 jusqu’à la fin de l’année scolaire et avec la mise en place du bouclier cantine qui couvre 50 % de l’augmentation, les familles qui payaient 2,51 € vont payer 2,79 € (quotient familial inférieur à 365 €), celles qui payaient 3,30 € vont payer 3,57 € (quotient familial compris entre 366 € et 665 €), celles qui payaient 4,23 € vont payer 4,68 € (quotient familial compris entre 666 € et 965 €) et celles qui payaient 5,18 € vont payer 5,81 € (quotient familial supérieur à 966 €) ; - dès la rentrée de septembre 2023, les familles qui payaient 2,51 € vont payer 3,08 € (quotient familial inférieur à 365 €), celles qui payaient 3,30 € vont payer 3,85 € (quotient familial compris entre 366 € et 665 €), celles qui payaient 4,23 € vont payer 5,08 € (quotient familial compris entre 666 € et 965 €), et celles qui payaient 5,18 € vont payer 6,31 € (quotient familial supérieur à 966 €

Marie Meunier

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais