Bagnols-Uzès
Publié il y a 3 mois - Mise à jour le 25.08.2022 - thierry-allard - 2 min  - vu 716 fois

ÉVÉNEMENT La réouverture du train rive droite du Rhône, « c’est bon pour l’environnement et pour l’emploi »

Jean-Yves Chapelet, maire de Bagnols-sur-Cèze, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, Claire Lapeyronie, maire de Pont-Saint-Esprit, et Jean-Christian Rey, président de l'Agglomération du Gard rhodanien, en gare de Pont-Saint-Esprit. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Publireportage. Le 29 août, la ligne ferroviaire de la rive droite du Rhône, entre Pont-Saint-Esprit et Nîmes, rouvrira aux voyageurs. Un événement : la ligne était fermée aux voyageurs depuis près d’un demi-siècle. Pour Jean-Christian Rey, président de la communauté d’agglomération du Gard rhodanien, le retour du train est « une excellente nouvelle » à plusieurs niveaux. 

Objectif Gard : Comment accueillez-vous la réouverture de la ligne ferroviaire de la rive droite du Rhône aux voyageurs ?

Jean-Christian Rey : C’est une excellente nouvelle. Quand j’en parle avec les gens, ils me disent qu’ils sont contents de pouvoir depuis Pont-Saint-Esprit et Bagnols, demain depuis Laudun, de pouvoir aller où ils veulent à partir de chez eux. Mais moi je compte aussi faire venir du monde. Je pense à celui qui est dans l’hyper-centre de Nîmes et qui pourra, en moins d’une heure grâce au train, se détendre dans la vallée de la Cèze. Je pense aussi à nos étudiants : sur le territoire nous avons un BTS, une école d’infirmières, et ceux qui n’ont pas de voiture et des difficultés à trouver un logement pourront faire les allers-retours. 

C’est aussi un plus en matière de rejet de gaz à effets de serre. 

Oui, c’est bon pour l’environnement, une offre de transport décarbonné, c’est bon aussi pour l’emploi, pour accéder plus facilement à un boulot. Nous savons que 20 % des émissions de gaz à effets de serre du territoire proviennent des transports. Nous avons pour ambition d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2040, et nous mobilisons des moyens sur les infrastructures et sur les déplacements doux, notamment sur la navette urbaine gratuite à Bagnols et à Pont-Saint-Esprit, que nous dédoublons et dont nous avons adapté les horaires à ceux du train. 

Vous portez aussi les deux pôles d’échanges multimodaux des gares de Bagnols et Pont-Saint-Esprit. Où en sont les travaux ?

Les parkings de celui de Bagnols seront prêts, en tout cas utilisables, en septembre. Ensuite, il y aura toute la partie traitement urbain et le parvis de la gare sera livré à l’automne 2023. Pour Pont-Saint-Esprit, le PEM sera prêt au premier trimestre 2023. Il y en a pour 5,3 millions d’euros, dont 1,7 million d’euros pour l’Agglo du Gard rhodanien, qui porte ces projets avec l’aide de la Région Occitanie et de l’État. Le but de ces pôles d’échanges multimodaux est de connecter les différents modes : le vélo, la voiture, le covoiturage, le car et le train dans un même lieu. 

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais