Bagnols-Uzès
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 04.03.2023 - Thierry Allard - 2 min  - vu 328 fois

VILLENEUVE-LÈS-AVIGNON Des portraits de femmes au cœur d’un beau livre en gestation

L'association L'Appel d'Art, autour du dessinateur Reza Baharan (2e en partant de la D.) et du musicien Farshad Soltani (à G.)

- Photo : Thierry Allard

C’est un projet, certes bien avancé, qui sera présenté le 17 mars à la médiathèque Saint-Pons de Villeneuve. Un projet qui fait la part belle aux femmes, et plus précisément à des dessins de femmes, accompagnés de textes.

À l’initiative, on retrouve l’association L’Appel d’Art, et plus précisément sa maison d’éditions Entrelacées, qui a sélectionné 36 dessins de l’artiste peintre et dessinateur franco-iranien, installé à Avignon, Reza Baharan. À 83 ans, l’artiste, « en France depuis que les mollahs sont en Iran », dit-il, a une passion : dessiner les femmes.

Il les croque au crayon, en cultivant une certaine pauvreté de moyens : pas de couleurs, pas ou peu de détails, et une technique qui lui est propre. En cassant le crayon en morceaux de différentes tailles, Reza Baharan utilise les bouts de graphite pour composer des aplats. Pour le moins productif, il revendique dessiner « plus de 100 croquis en trois heures », mais n’en garder qu’un seul à la fin, celui qu’il considère le plus réussi. Son oeuvre sensible, qui unit spontanéité et sens du détail, jeux d’ombres et de lumières, a inspiré trois auteurs de l’association L’Appel d’Art.

Ainsi, Anne Rapp-Lutzernoff, Jean-Pierre Petit et Jean-Pierre Curnier ont écrit des textes en rapport avec les portraits de Reza Baharan, des textes « en écho avec les dessins, chacun a choisi des dessins qui lui parlaient », explique le second nommé. « Soit on se concentrait sur le portrait, soit avec un coup d’oeil rapide, on captait une position du corps et on en disait quelque chose », rejoue Jean-Pierre Curnier pour détailler le processus d’écriture. Il en résulte des textes « un peu poétiques », précise Jean-Pierre Petit, courts ou longs, parfois de plusieurs auteurs sur un portrait donné, placés en face des dessins.

De quoi composer « un double hommage à la femme », pour Reza Baharan, ravi de voir les femmes iraniennes se soulever depuis plusieurs mois contre le pouvoir : « le monde entier ne connaissait pas le pouvoir des Iraniennes », glisse-t-il dans un sourire. Ce livre à naître, qui s’appellera « Mots d’elles modèles », sera donc présenté le 17 mars à la médiathèque Saint-Pons à l’occasion d’une soirée exceptionnelle. « Il y aura une projection des portraits autour desquels nous avons écrit, et chaque auteur lira ses textes, accompagné par la contrebasse et les instruments persans de Farshad Soltani », présente Anne Rapp-Lutzernoff. L’idée est, outre de présenter le projet et l’association, de permettre à ce livre de voir le jour à l’aide d’une souscription ouverte ce soir-là.

« Mots d’elles modèles » sera donc présenté le vendredi 17 mars à 19 heures à la médiathèque Saint-Pons de Villeneuve, entrée libre dans la limite des places disponibles.

Thierry Allard

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio