Nîmes
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 17.07.2023 - Stéphanie Marin - 2 min  - vu 3187 fois

FESTIVAL DE NÎMES Christophe Maé : "Je me sens ici chez moi, à la maison"

Christophe Maé a offert à son public plus de deux heures de show dans les arènes de Nîmes, hier, dimanche 16 juillet 2023.

- Stéphanie Marin

En 2021 - entre autres passages dans la cité des Antonin - l’artiste vauclusien avait donné un peu de consistance à une édition du Festival de Nîmes allégée. C’est avec un septième album « C’est drôle la vie », dans ses bagages que Christophe Maé a fait un nouvel arrêt dans les arènes nîmoises dans le cadre sa tournée intitulée « Carnet de voyage ».

Un carnet de voyage qui nous emmène dans les plus beaux paysages sonores du Cap-Vert, Trop jeune et Pays des merveilles avaient trahi le secret avant même la sortie de « C’est drôle la vie », septième opus de Christophe Maé.

L'artiste Tiwayo a ouvert le bal ce dimanche soir, dans les arènes de Nîmes. • Stéphanie Marin

Mais avant le grand décollage, l’ex-vedette de la comédie Le Roi Soleil a confié le tour de chauffe à Tiwayo (de son vrai nom Rémi Sztern), un artiste originaire de Clamart lui aussi baroudeur. C’est de l’autre côté de l’Atlantique, dans le sud des États-Unis, qu’il aime se perdre, qu'il puise son inspiration. De longues balades en solitaire desquelles jaillissent des mélodies douces aux tonalités résolument blues. Son dernier album, Desert Dream est sorti au mois d’avril dernier. 

Ce dimanche soir, les arènes de Nîmes affichaient complet. • Stéphanie Marin

Mesdames et messieurs veuillez attacher vos ceintures… Décollage immédiat. Christophe Maé s'offre une nouvelle tournée et un nouveau tour de piste dans les arènes de Nîmes. "Ce soir, c'est particulier, je me sens ici chez moi, à la maison", a-t-il lâché à son public dès son entrée sur scène. Une histoire d'amour qui dure depuis près de 17 ans, le chanteur originaire de Carpentras dans le Vaucluse n'a pas oublié. "Peut-être que certains d'entre vous étaient déjà là, c'est juste incroyable." Et le même d'ajouter un peu plus tard dans la soirée : "À chaque fois que je foule cette scène, je me dis : p*****, pourvu que ça dure." Parmi les milliers de spectateurs présents, les parents de l'artiste mais aussi David Ginola, ancien footballeur devenu animateur de télévision et Manu Katché, auteur-compositeur et batteur émérite.

David Ginola et Manu Katché ont assisté au concert de Christophe Maé hier soir, dans les arènes de Nîmes.  • Stéphanie Marin

Alors très vite, ce concert, le premier d'une longue tournée, a très vite pris les allures d'un rendez-vous entre amis. Et tant pis si on se trompe de morceau, l'artiste s'en amuse en toute décontraction. Accompagné d'une bande de sacrés musicos, des fidèles de la première heure pour certains, Christophe Maé a démarré son tour de chant en douceur dans une paillote reconstituée sur scène, avec trois extraits de son nouvel album, Les bougies, Comme avant et Trop jeune.

Christophe Maé était de retour sur la scène des arènes de Nîmes ce dimanche 16 juillet, pour le lancement de sa nouvelle tournée. • Stéphanie Marin

Le gars du sud a la tchatche, des souvenirs lui reviennent en mémoire, dont ce concert de Jamiroquai dans les arènes de Nîmes en 1997. Puis Belle demoiselle, et enfin ses pas de danse si singuliers, cette énergie qui déborde de la scène pour arroser le public, jusqu'à lui faire danser la salsa sur le titre Il est où le bonheur.

Le chanteur n'a pas oublié son harmonica avec lequl il a offert une reprise de la chanson de Johnny Hallyday "Le Pénitencier", au beau milieu de son propre titre "Ça fait mal". • Stéphanie Marin

Ça fait mal, J'ai laissé, On s'attache, Parce qu'on ne sait jamaisC'est ma terre, le quadragénaire a offert un tour d'horizon d'une carrière solo lancée il y a près de 20 ans, déjà ! Le style, l'envie, la générosité, l'enthousiasme, rien n'a bougé depuis. Y'a du soleil en est peut-être la plus belle démonstration, lorsque Christophe Maé s'est laissé tenté par un bain de foule dans les gradins des arènes. Le show qui aura duré un peu plus de deux heures, s'est achevé sur L'amour accompagné comme sur Pays des merveilles de Ceuzany Pires. Comment dit-on déjà ? Ah oui, ce n'est qu'un aurevoir !

Stéphanie Marin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio