Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 13.06.2024 - Coralie Mollaret - 2 min  - vu 933 fois

EXPRESSO Gard : vers des duels extrême-droite/gauche ?

Aux élections législatives dans le Gard, l’extrême-droite devrait se retrouver au second tour face à des candidats de Gauche.  

Dans le Gard, les scrutins se suivent et se ressemblent avec une forte progression du RN. Déjà, à la Présidentielle de 2022, les Gardois avaient majoritairement voté pour Marine Le Pen. Quelques mois plus tard, ils envoyaient 4 députés RN sur 6 à l’Assemblée nationale. Rebelote en juin pour les Européennes : l’extrême-droite a battu des records avec plus de 40 % des voix pour une participation de 54,80 %, soit 8 points de plus qu’aux législatives. 

Dans notre département, qui est capable de battre l’extrême-droite ? Comme pour chaque scrutin, la participation sera l’un des enjeux essentiels. Les électeurs se sentiront-ils concernés par cette élection ? Si oui, comment ? Sur le papier, seule la Gauche unie pourrait accéder au second tour. Aux Européennes, les scores des listes de Gauche regroupent un tiers des votants. C’est moins bien que le RN, mais c’est mieux que la majorité présidentielle qui dévisse. 

Y-a-t-il encore un front républicain ? 

Mardi soir, les négociations entre les partis ont permis de se répartir les circonscriptions : 175 pour le PS soit 105 de plus qu’aux précédentes législatives, 229 pour LFI, 92 pour les écologistes et 50 pour le parti communiste. Dans le Gard, tout le monde retient son souffle pour savoir qui sera investi. Au-delà des négociations de partis, les militants mettent en avant les « 100 mesures d’urgence » du nouveau programme législatif comme le rétablissement de l’ISF ou la retraite à 60 ans. Pour l’emporter, la majorité présidentielle devra jouer la carte du front républicain. 

En sera-t-elle capable ? Si voter LFI semble difficile, des candidats socialistes qui, aux dernières européennes partageaient plusieurs mesures avec la majorité présidentielle, pourraient bénéficier d’un report. Sera-t-il toutefois suffisant pour recueillir la majorité des suffrages au second tour et ainsi éviter au RN d’avoir 6/6 ? Pas sûr…  

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio