Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 11.04.2022 - coralie-mollaret - 4 min  - vu 902 fois

LÉGISLATIVES Ce que nous disent les résultats du premier tour de la Présidentielle

le premier tour des élections législative se déroule ce dimanche (photo Anthony Maurin)

Au soir du premier tour, la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen, est arrivée en tête dans les six circonscriptions du Gard. Selon les territoires, Jean-Luc Mélenchon (LFI) et Emmanuel Macron (LREM) occupent la deuxième place. Des scores à prendre en compte à l’approche des Législatives. 

1ère : Macron en troisième position

Ce dimanche, 76% des électeurs gardois se sont déplacés aux urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle. Fief électoral de la députée La République en marche (ex-PS) Françoise Dumas, les électeurs de la première circonscription ont placé sans surprise Marine Le Pen (RN) en tête avec 27% contre 25,20% pour le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon et le président sortant Emmanuel Macron (La République en marche) avec 21,44%. À l’instar des résultats nationaux, la premier tour de la Présidentielle se distingue par ces trois pôles politiques. Arrivé quatrième, le candidat, Éric Zemmour (Reconquête !) récolte 9,77% des suffrages. 

Le Pen creuse l’écart avec Macron sur la 2e 

Sur la deuxième circonscription, Marine Le Pen arrive loin devant avec 33%, soit le meilleur score de la candidate RN. Elle creuse l’écart de 12 points avec Emmanuel Macron, qui occupe la deuxième place avec 21,16%, passant devant ainsi le candidat LFI qui récolte 18,36%. Député sortant et seul parlementaire RN du Gard, Nicolas Meizonnet est satisfait de ce score : « On fait un résultat similaire au premier tour de 2017 mais cette fois, il y a la présence d’Éric Zemmour qui récolte 9,72% des voix. » Une potentielle réserve de voix pour les législatives de juin ? 

Macron réalise son meilleur score sur la 3e 

La troisième circonscription est le territoire où les électeurs ont le plus voté avec 78,34% de participation. Comme partout, Marine Le Pen est en tête avec 29,83%. Emmanuel Macron décroche la deuxième place avec 23,39%. D’ailleurs, le candidat La République en Marche réalise ici son meilleur score, en hausse par rapport à 2017. Jean-Luc Mélenchon suit avec 17,74%. Sur cette circonscription, Éric Zemmour dépasse la barre des 10%. « Il faut continuer à convaincre », commente le député sortant LREM, Anthony Cellier, qui a préparé une analyse acerbe du programme de Marine Le Pen en matière énergétique : « C’est techniquement impossible, légalement pas envisageable et écologiquement catastrophique ! » 

4e : La Gauche et Macron au coude-à-coude

Sur la 4ème circonscription, Marine Le Pen fait la course en tête avec une avance confortable de 11 points. La candidate RN récolte 31,66% contre 20,43% pour Jean-Luc Mélenchon, le candidat insoumis étant un point devant Emmanuel Macron qui récolte 19,56% des voix. Le socialiste Arnaud Bord qui se prépare à entrer en campagne, n'a pas manqué de regarder ces résultats : « Ces scores ne sont pas représentatifs de l’électorat puisqu’à la Présidentielle, le vote "tuile" a joué son rôle ! On peut imaginer que le vote de conviction soit plus important aux Législatives. C’est important d’imposer un vrai contrepouvoir à celui ou celle qui sera élue le 24 avril car ni l’un, ni l’autre ne me convienne et ne défendent les valeur que je porte. » 

Sur la 5e, rien n'est joué !

Sur la 5ème circonscription, les résultats sont plus serrés. Marine Le Pen récolte 26,92% et 25,07% pour Jean-Luc Mélenchon. Emmanuel Macron engrange quant à lui 19,71%. « Il y a des signes très positifs. Emmanuel Macron est en tête à Anduze alors que les électeurs viennent d’élire une maire écologiste. Le président est même en tête à Lanuejols chez Martin Delord ou à Arrigas chez Régis Bayle ! Ce qui nous donne espoir pour la suite, c’est que les communes où Emmanuel Macron sort en tête sont situées dans toutes les zones du territoire, preuve qu’il arrive à fédérer », analyse avec gourmandise la députée LREM Catherine Daufès-Roux. À noter que le candidat communiste Fabien Roussel fait ici son meilleur score avec 4,14% ainsi que Jean Lassalle avec 4,51%. Le chef de file La France Insoumise, Michel Sala, n’est pas dupe et souhaite rassembler le plus largement possible pour maximiser ses chances de l’emporter : « On a une volonté d’élargir aux autres. Il faut qu’on ait le plus d’élus possible à l’Assemblée nationale. Il nous faut travailler avec les forces progressistes et de Gauche. » 

Le jeu est serré sur la 6e

Enfin sur la 6ème circonscription les jeux sont aussi serrés : Marine Le Pen est en tête avec 25,78% toutefois Emmanuel Macron n’est pas loin derrière avec 22,95% et 22,50% pour Jean-Luc Mélenchon. Là aussi comme sur la 3ème circonscription, Éric Zemmour dépasse la barre des 10 points en récoltant 10,25% des suffrages. La candidate Valérie Pécresse (Les Républicains) réalise son score le plus haut, soit 4, 05%. S’il ne s’est toujours pas déclaré candidat, Philippe Berta a livré sa réaction : « Si j’avais regardé ses résultats, je ne suis pas très inquiet… C’est un copier-coller de la fois dernière. François Fillon était fort. Sur Uzès, il était en tête ! Le vrai problème aujourd’hui, ce sont les scores du RN sur les communes de Redessan, Saint-Gervasy ou encore Marguerittes. Dimanche matin, j’ai vu des gens au bar qui célébraient déjà la victoire de Marine Le Pen ! » 

FD et CM

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio