SantéSociété

LE LANGUEDOC-ROUSSILLON TOUCHÉ PAR UNE ÉPIDÉMIE DE GASTRO-ENTÉRITE

Source : Réseau Sentinelles France

La nouvelle est peu réjouissante. D'après une observation menée par les médecins du Réseau Sentinelles France (Inserm, UPMC et InVS) lors du 26 décembre 2011 au 1er janvier 2012, le Languedoc-Roussillon serait une nouvelle fois touché par une épidémie de gastro-entérite avec 571 cas constatés pour 100 000 habitants, notamment dans les départements de l'Hérault, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales. Un chiffre qui dépasse de loin le seuil épidémique qui est de 282 cas pour 100 000 habitants. Mais ce n'est pas le plus élevé de toutes les régions de France. Le Nord-Pas-de-Calais arrive à la première place du top 5 (si nous osons dire) des régions touchées par l'épidémie de gastro-entérite avec 884 cas pour 100 000 habitants. Notons tout de même que le Nord-Pas-de-Calais compte deux fois plus d'habitants que le Languedoc-Roussillon, soit un peu plus de 4 millions.

Viennent ensuite dans le classement la Basse-Normadie avec 339 cas, la Provence-Alpes-Côte-d'Azur (327), l'Alsace (319) et l'Aquitaine (308).

Et d'après "le modèle de prévision basé sur les données historiques, le niveau d’activité des diarrhées aiguës devrait continuer d’augmenter la semaine prochaine et confirmer ainsi l’arrivée de l’épidémie", peut-on lire sur le site internet du Réseau Sentinelles France.

Le bon conseil

Le premier geste à faire en cas de gastro-entérite est de s'hydrater avec beaucoup d'eau et avec des boissons riches en minéraux comme des soupes par exemple, afin d'empêcher une déshydratation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité