SantéSociété

SANTÉ Pic de mortalité en région cet hiver à cause du froid et de la grippe

Révélé hier, mardi 4 septembre le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de l’Institut de Veille Sanitaire (InVS) fait état d’une surmortalité survenue cet hiver avec un excès de près de 6 000 décès en France. La région du Languedoc-Roussillon n’a pas été épargnée, bien au contraire, elle a enregistré selon une première estimation « une hausse de 20% (soit 400 décès en plus) comparé aux années  2008, 2010 et 2011. L’année 2009 qui a connu le même phénomène, n’a pas été retenue dans le comparatif » précise Franck Golliot, responsable de la Cellule de l’InVS en Languedoc-Roussillon.

Comment expliquer cette surmortalité ? Plusieurs facteurs sont en cause : « une vague de froid » qui a submergé la région au mois de février et « un pic épidémique du virus H3N2 (grippe, Ndlr) qui a démarré en Paca avant de rejoindre le Languedoc-Roussillon avec un passage virulent dans le Gard. » Un cocktail détonnant qui a particulièrement touché les personnes âgées de plus de 75 ans. « C’est ce que l’on a pu constater en observant le bilan des passages aux Urgences. Le dispositif de surveillance dans les maisons de retraite a aussi fait remarquer une augmentation des cas regroupés de grippe » souligne Franck Golliot avant d’interpeller la population : « La grippe qui mute d’année en année, tue. Les  personnes qui ont été exposées au grand froid sont plus fragilisées. Il est important de se faire vacciner. Et surtout, pour ceux qui souhaiteraient rendre visite à leurs proches en maison de retraite, de s’assurer qu’ils n’ont pas la grippe. Si c’est le cas, soit vous n’allez pas voir vos proches, soit vous prenez vos précautions en portant des masques par exemple. »

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité