Actualité générale.Actualités

LIRAC Suite à une vague de cambriolages, le maire se rallie au dispositif « Voisins vigilants »

Stéphane Cardènes, maire de Lirac. Photo DR/

Une vague de cambriolages cet été sur la commune de Lirac a décidé le maire, Stéphane Cardènes, d'intégrer le dispositif "Voisins Vigilants" inspiré du modèle anglais « Neighborhood Watch », lancé en France en 2011 à l'initiative du ministre de l'Intérieur de l'époque, Claude Guéant.

"Suite aux multiples cambriolages survenus dans le courant de l'été, la paranoïa commençait à s'installer dans la commune, explique Stéphane Cardènes. Nous avons donc souhaité inscrire Lirac dans cette démarche pour s'engager auprès des services de gendarmerie afin de réduire les faits de délinquance et accroître le sentiment de sécurité des habitants." Ainsi, la commune plantée au cœur des vignes dans le Gard Rhodanien est à la recherche de ses fameux référents sélectionnés sur des critères de citoyenneté et de responsabilité qui auront pour mission de repérer le moindre comportement suspect sur le village. Le cas échéant ils devront en alerter la gendarmerie de Roquemaure. Afin d'en savoir plus sur "cette action intéressante permettant une participation citoyenne des habitants" , le maire de Lirac invite ses administrés à une réunion publique qui aura lieu le vendredi 9 novembre à 18 heures à la salle des fêtes communale Henry de Régis.

Autre délinquance pointée du doigt par le maire de Lirac

Dans une missive, Stéphane Cardènes, a eu l'élégance d'informer ses administrés d'une présence accrue des militaires sur sa commune. Objectif : "Réduire la vitesse sur la départementale 26 qui traverse le village. Malgré la présence de panneaux "stop" et de ralentisseurs, les automobilistes continuent à traverser Lirac à vive allure" faisant fi de l'école qui se trouve sur le bord de cette route. "Je prends des mesures avant qu'un accident ne se produise." La présence des gendarmes sera donc intensifiée le temps que quelques aménagements soient effectués dans le village. Ainsi, très prochainement, des coussins berlinois, "moins chers que des ralentisseurs et tout aussi efficaces" pousseront le long de la route liracoise. "Et dès le mois de décembre, le village sera doté de deux radars pédagogiques."

Stéphanie MARIN

stephanie.marin@objectifgard.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité