Actualité générale.ActualitésFaits DiversJustice

LA SUITE Christian Bourquin sous le joug d’une enquête pour « délit de favoritisme »

Christian Bourquin, président du Conseil régional Languedoc-Roussillon. Photo DR/

Ce lundi 17 décembre, le parquet de Montpellier a ouvert une enquête préliminaire à l'encontre Christian Bourquin suite à une plainte pour "délit de favoritisme" déposée par Maître Olivier Taoumi pour le compte au nom d’une société de communication de la région et d’une association de contribuables de l’agglomération de Montpellier (lire notre article ici) .

Confiée à la brigade financière du SRPJ de Montpellier, cette plainte pointe du doigt l'actuel président du Conseil régional Languedoc-Roussillon ainsi que la présidente de la Commission d’offre de la Région, Karine Margutti ("délit de favoritisme”) dans le cadre d'une attribution douteuse de deux marchés à la société Sens Inédit présidée par un proche de Christian Bourquin, Pascal Provencel, accusé de “recel de délit de favoritisme.”

S.Ma

 

Articles similaires

2 commentaires

  1. Condamnation hier, plainte pour favoritisme aujourd’hui.
    Décidément les mêmes jours coulent au fil du Lez pour l’édile, qui, en son palais, semble prendre ses aises avec les procédures pour favoriser, l’ami, qui, espérons le, n’est point son filleul, car penser l’on pourrait que c’est affaire de famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité