EconomieEnvironnementSantéSociété

VERGÈZE : Ça bouillonne dans les têtes des enfants

Dans le cadre de la semaine du développement durable qui se tient cette semaine dans toute la France, l’entreprise Perrier située à Vergèze a organisé la sixième édition de la Wet Aquadémie, une journée pour sensibiliser les jeunes générations à l’importance de l’eau. Près de 200 enfants de 8 à 12 ans des écoles de Vergèze, du Grau-du-Roi et de Codognan ont sillonné les jardins de cette société du groupe Nestlé. Plusieurs ateliers étaient destinés à présenter les différents cycles de l’eau. L’ « Ecol’eau » montrait que la consommation quotidienne d’un ménage français est de 150 litres par jour contre 30 litres d’eau dans certains pays d’Afrique. « Certains élèves ont des solutions radicales, explique l’animatrice. Pour rééquilibrer les choses, ils proposent de ne plus se laver », sourit-elle. A l’atelier « Eau-dyssée », les enfants apprennent que l’eau a différents états et à « Vital’eau » la quantité d’eau dans le corps ou dans les aliments.

Kito de Pavant. Photo Objectif Gard

Kito de Pavant, grand navigateur français et parrain de cette sixième édition, a passé la journée avec les enfants et explique le pourquoi de sa présence : « Globalement, quand on me parle d’enfants, d’environnement et du futur de la planète, je me sens concerné. On doit éduquer les enfants sur les problèmes de l’eau parce que notre planète n’est pas très grande. Et tout ce que l’on jette sur cette planète, ça laisse une trace quelque part », explique le marin qui mieux que quiconque est habilité à parler de l’eau qui est devenue son espace de travail.

Pour conclure cette belle journée, les enfants des deux écoles ont, tour à tour, interprété une chanson à « cappell’eau » – évidemment – avant de mitrailler de questions celui qui a participé au dernier Vendée Globe : « Vous ne vous lavez pas ? », « Est-ce que vous êtes déçu de ne pas avoir gagné ? », « Est-ce que vous allez racheter un bateau ? ». Avec simplicité, le marin du Grau-du-Roi a répondu à chacun de ses jeunes interlocuteurs qui ont démontré que l’eau les préoccupait si l’on en juge par leur soif d’apprendre.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité