A la uneActualité générale.ActualitésPersonnalités.PolitiquePolitique.Société

NÎMES. La ministre Najat Vallaud-Belkacem en terre nîmoises

D.R/C.M
La ministre Najat Vallaud-Belkacem, le président du conseil général Damien Alary et la députée Françoise Dumas. D.R/C.M
D.R/C.M
Najat Vallaud-Belkacem et le préfet du Gard, Hugues Bousiges. D.R/C.M

Journée marathon pour la porte-parole du gouvernement et ministre des droits des femmes… Ce matin, Najat Vallaud-Belkacem a visité l'entreprise de matériel médical Asklé Santé. Cet après-midi, elle devra faire face aux Nîmois pour expliquer l'action gouvernementale.

Pédagogie, pédagogie et pédagogie ! Ce lundi, Najat Vallaud-Belkacem a entamé un marathon nîmois, parsemé de rencontres diverses avec des chefs d'entreprises, responsables associatifs et institutionnels gardois. Elégante, comme à son habitude, la ministre est venue semer la bonne parole gouvernementale, dans un contexte de crise où les mécontents sont légion.

La première étape ce matin, s'est déroulée au sein de l'entreprise Asklé Santé de la zone industrielle de Grézan. Une centaine de salariés ont pu découvrir la ministre et la foule compacte composait de journalistes, photographes, et politiques, qui l'accompagnait. En rang serré derrière Najat Vallaud-Belkacem, la députée PS Françoise Dumas et le président socialiste du conseil général Damien Alary, suivis par le  Premier adjoint UMP au maire de Nîmes, Franck Proust, et le conseiller général PCF Christian Bastid.

Contrat de génération. Asklé Santé n'a pas été choisi au hasard. La filiale du groupe français Winncare, spécialisée dans des matelas anti-escarres vient de mettre en place deux contrats de génération. L'idée phare du candidat Hollande durant les Primaires et campagne présidentielle, visant à faire travailler de concert jeunes et seniors dans une entreprise. Objectif : transférer les compétences à la nouvelle génération afin d'assurer la pérennité de l'entreprise mais aussi et surtout, lutter contre le chômage des plus de 55 ans.

"C'est un honneur pour nous", confie volontiers le directeur général, Philippe Chène. Après un rapide point presse, focalisé sur la cantonale de Brignoles, la ministre a filé au collège Diderot pour la signature de quelques emplois d'avenir. Une autre mesure du gouvernement... A 15H30, Najat Vallaud-Belkacem s'entretiendra avec des Nîmois dans le cadre d'un "porte-parolat" décentralisé. Une explication de texte pour faire remonter la courbe de popularité moribonde du président et de son gouvernement…

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “NÎMES. La ministre Najat Vallaud-Belkacem en terre nîmoises”

  1. Regardez les ces petits fayots.
    Ils doivent tous avoir une mi-molle car elle est là !
    Ce qui est sûr c’est que Belkacem pourrait prendre autant de temps à défendre le bilan d’Hollande à Nîmes que celui de Alary et Dumas pour la ville… Quand on voit ce qui est fait elle est encore là en 2017 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité