A la uneActualité générale.Actualités

PORTRAIT DU DIMANCHE. Nadia Mellah, un agent de sécurité de « prestige »

D.R/C.M
D.R/C.M

Kadhafi avait ses amazones, les responsables politiques nîmois auront peut-être un jour leurs "lady'Security". A 32 ans, Nadia Mellah a monté sa société d'agent de sécurité dans le prestige qui vise strass, paillettes et politiques. 

Originaire de Pissevin, ce "garçon manqué", comme elle se définit, sait se transformer en jolie princesse : talons, robe de soirée et petite pochette scintillante. Le détail chic pour une personnalité choc.  A 32 ans, cette maman de deux enfants vient de créer son entreprise de sécurité, mais attention : "ma société vise les clients prestigieux, comme ceux du festival de Cannes et autres personnalités politiques".

Titulaire d'une formation ERP1, indispensable pour exercer le métier, Nadia Mellah a commencé comme simple salariée avant de gravir les échelons un par un. En 2009, elle réussit son CAP Sécurité avant de décrocher un diplôme de dirigeant d'entreprise de sécurité privée, indispensable pour devenir son propre patron. Concise, discrète et déterminée, la jeune femme n'a pas froid aux yeux. Dans ce monde où les agents sont vus comme "des colosses sans cervelle" Nadia Mellah s'est faite sa place dégommant même au passage quelques idées reçues...

Alors en octobre, après avoir faire mûrir sont projet grâce à Cités Lab (Lire ici), l'agent de sécurité a fait le grand saut en créant son entreprise individuelle. Outre le porte-monnaie de ses clients, ce qui intéresse la Nîmoise c'est la clientèle : "j'aime ce métier parce qu'il faut être, contrairement à ce que l'on pense, sociable, faire attention à leurs attentes… Les gens viennent souvent vous parler, vous demander quelques chose".

Au coeur de son projet : la promotion des femmes dans un secteur d'hommes mais aussi et surtout la mixité d'une équipe avant tout compétente. "Les femmes veulent tellement faire leurs preuves qu'elles se donnent à fond. Et puis, il faut bien avouer qu'elles sont plus plus vicieuses ! Elles n'ont pas le même regard que les hommes. Cependant, je ne suis pas contre ces messieurs, il y en a aussi de très bons", poursuit la femme d'affaire. Reste plus qu'à faire marcher le bouche à oreille, condition sine qua non pour se faire sa place dans le métier. Grande gagnante des Créati'Cités, la jeune chef d'entreprise part déjà sur de bonnes bases...

Pour plus de renseignements : 07 81 83 47 74

ladysecuriteprestige@gmail.com

Coralie Mollaret

 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité