Société

ALÈS La Maison de la nature et de l’environnement souffle ses 20 bougies

Stéphanie Guiné, directrice de l'association , et Cédric Dumas, président de la MNE-RENE 30, hier soir. EL/OG
Stéphanie Guiné, directrice de l'association , et Cédric Dumas, président de la MNE-RENE 30, hier soir. EL/OG
Stéphanie Guiné, directrice de l'association , et Cédric Dumas, président de la MNE-RENE 30, hier soir. EL/OG

Basée à Alès, la Maison de la nature et de l'environnement du Gard fêtait hier ses 20 ans en compagnie de ses adhérents, au Pôle culturel scientifique de Rochebelle. L'occasion de faire le point sur deux décennies d'éducation à l'environnement à travers le département.

L'association MNE naît en avril 1994, de la volonté commune des associations locales d’offrir un lieu permanent d’information et de sensibilisation à l'environnement. Elle est alors soutenue par la mairie d'Alès. Dix ans plus tard, le réseau RENE 30 voit le jour, fédérant 50 structures à travers le Gard. "Il y a 40 ans, en Languedoc-Roussillon, on comptait de nombreux animateurs environnement un peu partout. Mais ils n'étaient pas professionnalisés. Au fil du temps, les réseaux se sont structurés", rappelle Fabien Rey, coordinateur des Petits Débrouillards, membre de RENE 30.

Aujourd'hui, l'association, à travers son réseau et des projets spécifiques, intervient dans plusieurs centaines de classes par an, et organise plus de 110 sorties natures pour adultes. "Risques inondations, incendies et feux de forêts..., on cherche à couvrir tous les enjeux climatiques liés au département", précise Stéphanie Guiné, directrice de la MNE-RENE 30, qui compte neuf salariés.

C'est avec un bilan "très positif et festif" que la MNE souhaite entamer sa troisième décennie d'existence, dans l'objectif de valoriser ses acquis. "Nous voulons poursuivre la pédagogie, le cœur de notre action, dans un contexte d'interrogation sur la réforme territoriale. Quelle place occupera l'éducation à l'environnement dans la nouvelle région? On va devoir continuer à se battre", a insisté Cédric Dumas, président de l'association.

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité