LA GRAND-COMBE 3 500 € récoltés pour lutter contre la leucodystrophie

Remise du chèque de 3 500 euros aux parents d'Emmanuelle, atteinte de la maladie. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Remise du chèque de 3 500 euros aux parents d'Emmanuelle, atteinte de la maladie. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

En août, un habitant de St-Hippolyte-du-Fort a parcouru 300 km à pied pour soutenir l'association "ELA" qui lutte contre la leucodystrophie, une maladie qui détruit le système nerveux central. Après 14 jours de périple, il a réussi à récolter 3 500 € dédiés à la recherche.

Cette somme, elle a pu être rassemblé grâce à la volonté d'un homme, Jean-François Castanier, ancien invalide, qui s'était déjà lancé ce défi l'année dernière. Il avait parcouru 175 km entre Saint-Hippolyte-du-Fort et Pradelles en Haute-Loire. 2 760 € avaient été récoltés.

Cet été, le marcheur s'est fixé un nouveau challenge : parcourir 300 km, toujours au départ de Sint-Hippolyte-du-Fort et jusqu'à Chasseradès, en Lozère. Sous une chaleur écrasante, il chausse ses baskets le 7 août dernier. A Générargues, première ville étape, un apéritif dînatoire est organisé par la municipalité et le comité des fêtes. Le lendemain, il est accueilli par l'association La Dolce Vita, qui tient un stand à La Grand-Combe pour récolter des dons. Puis direction Génolhac, Albespeyres, Notre-Dame-des-Neiges et Chasseradès, où il entame sa redescente. Tout au long du périple, Jean-François est hébergé gracieusement par des particuliers.

Ce vendredi soir, dans la salle Marcel Pagnol de La Grand-Combe, Jean-François Castanier a remis symboliquement le chèque de 3 500 € à Maryvonne et François Richard, les parents d'Emmanuelle, une jeune femme de 39 ans atteinte de la maladie. "Nous sommes admiratifs envers Jean-François. C'est un vrai challenge de faire tous ces kilomètres. Car au-delà de l'aspect physique, il est seul", ont souligné les parents, qui avaient parcouru la dernière étape avec lui. Hier soir, le maire Patrick Malavieille leur a promis qu'il proposerait, au vote du budget 2016, l'octroi d'une subvention pour l'association ELA.

Partager