ActualitésEconomieSociété

REGION Alary lève le fer en Camargue

 

Rencontre entre le Président de la Région Languedoc-Roussillon, le Conseiller Régional délégué aux Traditions taurines, à la Chasse et à la Pêche avec les manadiers de la Manade Blatière – Mas Les Iscles à Vauvert.
Rencontre entre le Président de la Région Languedoc-Roussillon Damien Alary et les manadiers camarguais au Mas des Iscles chez Blatière à Vauvert (Photo DR).

Il venait chasser, pêcher et faire de bons et longs déjeuners avec ses amis camarguais quand il était plus jeune. Tel est le passif de Damien Alary avec la Camargue.

Il n’a donc pas oublié le temps passé au côté des manadiers et des autres agriculteurs de cette région particulière, loin de tout et loin de tous. Entre un canal et un étang, la manade de Jacques Blatière est un totem du territoire. Connu et reconnu dans le microcosme de la course camarguaise, ce grand éleveur de taureaux a reçu Damien Alary dans le cadre de sa visite de soutien aux éleveurs de Camargue.

Dans la salle, c’est la quasi-totalité du gotha concerné qui est présente. Toutes les manades ou presque et des attentes fortes.

Chaque année ou presque, les manades connaissent de gros problèmes. Maladies ou intempéries sont les principaux soucis quand ils ne sont pas la cause d’un arrêt complet de l’activité. Par exemple, certains élevages sont repartis de zéro après avoir abattu la totalité du cheptel atteint.

"J’ai un grand respect pour vous. Vous êtes des éleveurs mais aussi des agriculteurs. La Camargue n’est pas isolée mais il faut sauvegarder cette identité. Il y a de graves crises et les gens qui habitent et entretiennent les zones protégées ne vivent pas d’amour et d’eau fraîche ! Nous sommes dans un monde de compétitivité, on n’y peut rien… C’est pour cela que la reconnaissance de l’AOP Viande Taureau de Camargue est primordiale" brosse le président Alary.

 

L'AOP, un réussite à pérenniser

La Région n’a pas encore une bourse extensible et ne finance pas les trous mais les projets. L’AOP a une vraie histoire, une belle histoire. Magali Saumade, manadière et présidente du syndicat de défense et de promotion de l’appellation AOP Viande Taureau de Camargue précise qu’"il est important que nos institutions soutiennent la pérennité de nos élevages. Nous avons 220000 hectares de zone humide protégée grâce à l’activité des éleveurs et en 2007 cela générait 20 millions d’euros par an. Je suis très heureuse de l’AOP, c’est la première viande rouge en Europe à être labellisée. Nous en produisons 400 tonnes chaque année ce qui représente 1 million d’euros pour les éleveurs. Avec la révision du cahier des charges que nous sommes en train de négocier, le périmètre s’agrandirait et Alès serait intégrée, tout comme son abattoir. Il reste des choses à faire comme par exemple soutenir la filière comme la Région PACA le fait. Elle considère que la race est menacée alors que 70% de des effectifs sont en Languedoc-Roussillon".

Damien Alary a aussi évoqué les futurs crédits alloués à la Région… "Je pense qu’il faut sanctuariser les crédits européens. Je ne veux pas les mettre en commun avec Toulouse. On va gérer 1,1 milliard d’euros dans ce cadre, Midi-Pyrénées fait la même chose de son côté. Je n’ai pas d’inquiétude pour la grande Région mais il faudra du temps avant que tout se mette en place".

Anthony Maurin

anthony.maurin@objectifgard.com

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Un commentaire

  1. La Région Languedoc-Roussillon n’a pas souhaité ou n’a pas été capable ces dernières années de se mettre au niveau budgétaire de la Région PACA pour permettre aux associations de manadiers de focntionner correctement alors même que la majorité des élevages sont en LR…. On peut donc raisonnablement penser que la levée de fer de Damien Alary n’a qu’un unique but promotionnel!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité