Politique

BARJAC Manifestation anti-gaz de schiste : ce que dit l’État

Hier à Barjac.
Hier à Barjac.
Hier à Barjac.

Hier 7 000 manifestants selon la préfecture (15 000 selon les organisateurs) se sont réunis à Barjac (Gard). La commune est devenue le temps d’une journée la capitale du combat mené contre l'exploitation du gaz de schiste. Les manifestants attendent du gouvernement la création d’une loi « avant la fin du quinquennat » interdisant l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste. La mobilisation des antis a été relancée par une décision de justice. Le 28 janvier, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a annulé l’abrogation du permis d’explorer de Total à Montélimar. « La ministre de l'Énergie a fait appel de la décision du tribunal de Cergy-Pontoise. Elle a réaffirmé sa détermination à faire respecter strictement l'interdiction de la fracturation hydraulique dans un objectif de protection de l'environnement et de la santé », faisait valoir le ministère de l'Écologie, en amont de la manifestation.

Seulement, l'annulation des juges a été motivée selon les manifestants par une faille juridique. « La multinationale ne mentionnait pas la fracture hydraulique comme moyen d’exploration (…) Or c’est la seule technique actuellement apte ! », soutient le porte-parole du mouvement Sébastien Espagne. L'État se veut toutefois rassurant : « la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte fixe pour objectif de réduire de 30% la consommation d'hydrocarbures d'ici 2030 ». Ce qui rend « nécessaire une révision globale de la politique en matière d'exploration d'hydrocarbures ». Une incompatibilité avec ce qu'attendent les militants écologistes ?

Lire aussiFAIT DU JOUR À Barjac, les anti-gaz de schiste lancent un appel au gouvernement

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité