ActualitésPolitique

NÎMES Premier débat « post-tutelle » pour le PS gardois

Denis Bouad et les intervenants du débat du PS au centre Pablo Neruda hier soir. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)
Jean Denat et les intervenants du débat du PS au centre Pablo Neruda hier soir. (Photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Fraichement libéré de sa mise sous tutelle, le PS gardois cherche sa cohésion et organisait un débat hier soir au centre Pablo Neruda.

Quatre intervenants dont un absent, le professeur de droit Paul Allies, c'était le plateau proposé par le Parti Socialiste pour son premier débat depuis le retrait de sa mise sous tutelle. Patrick Pribile, magistrat honoraire, Patrice Prat, député du Gard et Rachid Temal, conseiller régional d'Ile de France, étaient donc à la table des invités pour répondre aux questions du public parmi lequel figurait Jean Denat et Christophe Cavard notamment. Un débat ouvert au public mais dont l'objectif était de resserrer les liens entre les militants, et tenter une meilleur lisibilité de la Fédération du Gard. "Moi je suis de la veille école, il vaut mieux discuter entre nous que chacun de son côté dans la presse" affirme Rachid Temal. Le thème débattu : "Protection de la nation : quels enjeux ? Quelles réponses de la gauche ?" Pour Ahmed Laaraj, secrétaire de la section PS Nîmes République : "Nous sommes dans une période de flottement, les gens se replient sur eux-mêmes. Il faut se réapproprier ce terme de nation qui est profondément de gauche." Il ajoute : "Dommage qu'il ait fallu ces évènements pour le comprendre." Un premier débat qui n'a toutefois pas eu le succès escompté.

Baptiste Manzinali

Etiquette

Baptiste Manzinali

Diplômé de l'ESJ, passionné d'actualité en général, musique, football, cinéma, jeux vidéo et civilisations anciennes.

2 réactions sur “NÎMES Premier débat « post-tutelle » pour le PS gardois”

  1. Quand les socialistes comprendront-ils qu’il faut sauver le socialisme comme idée en quittant un parti qui n’a cessé de trahir ses militant(e)s et ses électeur(rice)s?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité